Véritable enfer pour les fonctionnaires.

Depuis quelques semaines, nous assistons de loin au bras de fer entre le syndicaliste tchadien et les supposés ministres du gouvernement. Qui, en réalité ne voient pas loin et qui ne pense qu’à leurs présents. 

On a toujours eu des problèmes d’équilibre, mais aujourd’hui on a le sentiment de ne pas pouvoir  toucher le problème à bout de doigt. Peut-on continuer à brimer les fonctionnaires le plus démunies  au monde? 105 000 FCFA soit moins de 200 euros comme salaire moyen mensuel pour un fonctionnaire qui a un bac plus 2. Certains s’en félicitent et veulent même aller plus loin. D’autres lancent un véritable cri d’alarme: dans des secteurs essentiels, la Santé, l’éducation, l’état ne remplit plus ses prorogatifs. Quel doit être l’avenir de la fonction publique dans un pays qui compte moins de 2 millions de fonctionnaires ?

Au Tchad, pays de Toumaï ce sont les personnes de mauvaise intention qui en tirent profit.

Un pays pétrolier qui tourne à l’envers où les gouvernants oublient leurs missions de bien-être de la population pour satisfaire une seule personne au détriment de 12 millions de Tchadiens.  

Un premier ministre qui depuis deux ans à la tête de la primature n’a rien proposé.

De remaniement  chaque 6 mois et des décrets de mis fin qui ne se voient pas respecter.  Tel est le bilan d’un gouvernement placé sous le signe de la renaissance. À cela s’ajoute depuis quelques semaines l’intimidation aux fonctionnaires qui ne réclament qu’une simple et légitime augmentation de leur salaire.

Il convient d’ajouter à ces interventions fâcheuses, le comportement de toute sorte de clientélisme envers les responsables syndicales, intimider certaines par la répression verbale pour les fonctionnaires grévistes et un jeu sur les textes des lois de la république. Le cas de soustraire le nombre de jours de grève sur le maigre salaire des fonctionnaires grévistes en est une illustration.  

 

 

Voilà brièvement dépeinte notre chère patrie qui se tord de douleurs à cause de son bourreau fossoyeur et ses disciples.

                                                                                                                          

Mahamat Saleh 

 

375 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article