TCHAD/La mairie du 5e arrondissement de N’Djamena est devant les projecteurs. Selon des sources concordantes, le maire du 5ème arrondissement de la capitale Mr Mahamat Saleh Moussa aurait instruit les autorités de faire dégager 2 marchés construits avec son aval, prenant au passage de l’argent auprès de certains commerçants. Cette prise illégale d’argent auprès des citoyens est devenue le sport favori de certains responsables corrompus qui s’abreuvent du sang de leurs concitoyens. Leurs objectifs sont l’enrichissement illicite, l’acquisition des villas de hauts standings et des commerces pour une retraite dorée. Tout cela sur le dos du peuple naïf et ignorant. Le maire Mahamat Saleh Moussa aurait sciemment légué des parcelles de terrains aux commerçants contre des sommes colossales (100 à 150 millions de FCFA), sachant pertinemment que lesdits terrains relèveraient du domaine de l’état. Selon nos sources, cette affaire emporterait avec elle plusieurs responsables de la mairie. Un maire devrait être désigné rapidement pour remplacer Mahamat Saleh Moussa, qui à son tour doit être mis à la disposition de la police judiciaire, puisqu’un ensemble de commerçants se constituent pour déposer plainte contre Mahamat Saleh Moussa. Mais l’intrigue est de mise, les cas de corruptions et de détournements sous ce régime MPS sont légions, comme ce maire crapule, plusieurs autres sous parapluies continuent de salir de leur bave les finances de l’état sans qu’ils ne soient inquiétés. En outre, l’opération de déguerpissement lancée par le maire de la ville de N’Djamena, Ali Haroun, a pour objectif de récupérer ces domaines de l’État, illégalement vendus aux opérateurs économiques avec la complicité de quelques agents de l’Administration publique dont certains seraient sanctionnés. Mais ce qui heurte le conscient de nos compatriotes est cette manière non humaniste de mettre les gens dehors en ce mois de Ramadan, sans pour autant leur permettre de se caser ailleurs. Il faudrait agencer un vrai dialogue entre le pouvoir et la population spoliée avant les prises de décisions fâcheuses. Les voleurs de la République devraient être lourdement sanctionnés.

 

 

 

 

 

 

 

 

495 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article