Les Tchadiens ont vu clair comme dans une eau de roche, que derrière l’arrestation de l’opposant Laokein Médard, il y avait une grosse manipulation du pouvoir MPS. Le MPS dans sa démarche politique manipule toujours des dossiers fabriqués sur tout opposant qui s’avère dérangeant pour lui. Youssouf Saleh Abbas, Joseph Djimrangar Dadnadji, Emmanuel Nadingar, Pahimi Kalzeubet, et aujourd’hui Pahimi Padacké, tout un dossier au cas où ils dépasseraient une limite. C’est clairement ce qui est arrivé à Mr Laokein Médard, trahi par des conseillers retournés et corrompus, l’accusant de détournement de deniers publics. La ligue des droits de l’homme des nations unies ont vu juste, car la manœuvre est tellement grosse qu’elle fait porter des doutes. Elle a décidé de se rendre à Moundou ces jours-ci pour voir clairement si les droits de l’opposant sont respectés, ses avocats devraient être consultés pour savoir le fond du dossier… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

2073 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article