Le bureau exécutif du Mouvement pour la Démocratie et le Socialisme au Tchad (M D S T) se divise à cause de leur représentant à la C E N I. Dimanche 22 Février 2015, il s’est tenu au domicile du Président National Hamit Mahamat Dahalob, la réunion du Bureau Exécutif du M D S T. Un seul point inscrit à l’ordre Le du jour : Affaire Lakama / Assabaksou.

En effet, Lakama, représentant du M D S T à la C E N I est accusé par Assabaksou, membre du bureau exécutif, comme étant Secrétaire Général d’un autre parti dénommé M D A. L’accusé reconnait le fait qui lui est reproché mais affirme avoir écrit une lettre de démission avec ampliation à la C E N I.

A la suite du débat, deux camps se dégagent. Le camp de Benjamin, actuel Secrétaire Général adjoint trouve que Lakama n’est pas la personne indiquée pour représenter leur parti dans une grande institution comme la C EN I. pour l’histoire, Lakama est entré à la C E N I par la seule volonté du Président National Hamit Mahamat Dahalob sans consultation du Bureau Exécutif. Il est reproché à Monsieur Lakama en premier lieu : d’être le militant de la dernière heure, car il est arrivé au parti en Novembre 2010 après sa démission du Viva RNDP. Secundo : Lakama a une haine viscérale contre Le MPS, car sa démission du Viva RNDP s’explique par l’accord d’alliance signé avec le MPS. Or aujourd’hui le MDST fait partie de la Majorité. Tertio : il est à la fois militant du MDST et Secrétaire Général d’un autre parti. Compte tenu de ce qui précède, le Groupe de Benjamin demande que le Sieur Lakama soit dégagé de la C E N I et radié du Parti. Le Groupe Dahalob a par contre renouvelé leur soutien à Lakama.

La raison du plus fort est toujours la meilleure. Le Groupe Benjamin composé des grands cadres du Parti risque de faire défection au Viva RNDP dans les prochains jours.

 

Jonas Dokandji

Téléphone: 235 66 29 45 38

Email : dokjona@yahoo.fr

 

279 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article