TENTATIVE DE DISCREDIT SUR LE FONNCTIONNEMENT DU CAMOJET, LES JEUNES LEADERS MEMBRES DU CAMOJET REAFFIRMENT LA LIGITIMITE ET RECOONAISENT LES EFFORTS DU COORDONATEUR NATIONAL MONSIEUR MAHAMAT ZENE CHERIF.

 

Le Collectif des Associations et Mouvements de Jeunes du Tchad (CAMOJET) a exclut par la Décision N°1 /CN/CAMOJET/2015 un groupe de dix (10) personnes pour faux et usage de faux et usurpation de titres. Malgré que cette décision rendue officielle par la Coordination Nationale du CAMOJET, ces personnes qui digèrent mal leurs exclusions, continuent à faire croire a l’opinion qu’il y a un problème au sein de notre plate-forme. La décision portant leur exclusion est un acte légal, pris conformément aux dispositions des articles 36 du Statut et 10 ,57 du Règlement Intérieur.

 

Ainsi, nous, jeunes leaders membres du Collectif des Associations et Mouvements de Jeunes du Tchad, portons a la connaissance de l’opinion les éclairages suivantes ;

 

La décision portant exclusion des dix(10) membres du CAMOJET n’est pas une décision unilatérale du Coordonnateur National, mais c’est une décision de l’ensemble des jeunes leaders membres du CAMOJET prise en Assemblée Générale Extraordinaire, car nous avons même les coordonnées et la signature de ceux qui s’agitent aujourd’hui sur le net et font des fausses accusations et nous disons aussi que Monsieur Mahamat Zène Cherif est le Coordonnateur légal et légitime du CAMOJET jusqu’à la fin de son mandat en cours.

Concernant leurs accusations de gestion, nous avons aucun problème de gestion au sein du CAMOJET pour preuve depuis 2012, nous n’avons reçus aucun financement, nous fonctionnons a base des cotisations des jeunes leaders membres. Donc, pour parler de mauvaise gestion, il faut avoir la preuve des accusations, si non cela risque de retourner contre leurs auteurs. Ces individus parlent de financements occultes, comme le CAMOJET est une organisation terroriste, nous n’avons pas de financement  secrètes ni de problème de gestion, la transparence dans la gestion est un des vertus de notre organisation depuis sa création en 2004.

 

En ce qui Concerne leur déni des conclusions de l’Assemblée Générale Extraordinaire  tenu le 07 Mars 2015, nous disons que les travaux de cette AGE sont rendu officielle et les autorités compétentes ont pris acte par un récépissé rectificatif, car nous travaillons dans la légalité conformément  a l’Ordonnance N° 27/INT/SUR/ du 28 Juillet 1962, qui régit le fonctionnement des organisations de la Société Civile au Tchad.

 

En suite, ils veulent mettre en cause la légitimité de notre Secrétaire General Monsieur Gamo Remy, nous disons qu’il est le SG légal du CAMOJET, depuis que son titulaire a démissionné de son poste pour des raisons qui lui sont propres (ci-joint sa lettre de démission).Et la désignation de Monsieur Gamo Remy comme SG est faite conformément aux dispositions de l’article 20 du Statut et de l’article 36 du Règlement Intérieur du CAMOJET. Donc Monsieur Gamo Remy est le SG légal du CAMOJET et il n’a jamais était contesté, pour preuve il a signé plusieurs actes et déclarations au nom du CAMOJET, même la dernière déclaration de notre plate-forme suite aux manifestations des élèves et étudiants celui qui a signé et personne n’a contesté, l’opinion est témoin.

 

Concernant Monsieur Béchir Téguil c’est pour son intégrité et sa probité morale que les participants à l’AG l’ont désigné de manière démocratique, Président du Présidium pour présider les travaux et il a dirigé dans la plus grande transparence et professionnalisme. En plus, ces individus accusent le Coordonnateur National de défendre ses intérêts, nous disons que Monsieur Mahamat Zène Cherif, n’a aucun intérêt personnel à défendre si non la cause de la Jeunesse tchadienne qu’il défend avec courage, malgré les nombreux risquent quotidiennes qu’il en court dans une atmosphère hostile a la lutte. Nous portons aussi a l’intention de l’opinion que pour être membre du CAMOJET, il faut être un leader responsable d’une association ou mouvement des jeunes, et parmi les exclus personne n’a une association, si non nous le mettons au défis de nous prouver par une autorisation de fonctionner dans lequel figure leurs noms. En plus, aucun d’entre eux n’appartient comme membre de la Coordination Nationale du CAMOJET. C’est pourquoi, pour défaut de titre  et de crédibilité, aucune presse ni du publique ni du privée n’a couvert leur conférence de presse, sauf la Télévision – Alnasr (après avoir payé 50.000Fcfa) et nous avons eu un droit de réponse hier, suite a leurs diffamations.

 

En fin, nous jeunes leaders membres du Collectif des Associations et Mouvements de Jeunes du Tchad (CAMOJET) informons l’opinion nationale et Internationale de ceux qui suit ;

 

Le CAMOJET n’a aucun problème de fonctionnement et les activités de la plate-forme ne peuvent être suspendues ni dissoudre la Coordination Nationale par une simple déclaration sur le Net, car internet est un champ libre d’agitation. Et nous devions ceux agitateurs d’empêcher nos activités que nous réaliserons dans les jours avenir. Car, le CAMOJET n’est pas constitué seulement d’un groupe de neuf (9) personnes appartenant a une même zone géographique et postant des chimères sur le net.

 

Nous réaffirmons que la Coordination Nationale Présidé par Monsieur Mahamat Zène Cherif reste le seul organe suprême, légale et légitime du CAMOJET jusqu’à la fin du mandat le 07 Mars 2017 et le Siege National du CAMOJET est ouvert chaque jour de 8h a 15H sur l’Avenue de Boulevard des Sao, Quartier Moursal.

Nous réaffirmons aussi notre fidélité et engagement pour la défense de la cause de la Jeunesse tchadienne, la lutte pour la démocratie, les droits de l’homme, la bonne gouvernance, la citoyenneté et œuvrer pour l’unité Nationale et un changement véritable au Tchad, idéaux chers aux membres fondateurs qui se sont engagées solennellement en Assemblée Générale Constitutive le 23 Septembre 2004 au CEFOD a N’Djamena.

 

Nous informons l’opinion que nous avons ester une action en justice contre ces agitateurs exclus et nous suivons tous leurs déclarations sur le net et ailleurs et nous aiderons certes a renforcés nos actions judiciaires.

 

En fin, nous disons que la légitimité et la crédibilité du CAMOJET et des membres sa coordination nationale ne peuvent être remisent en cause, car pour nos prises de positions contre l’injustice nous savons que le CAMOJET a beaucoup des adversaires, ennemis et jaloux saboteurs.

 

Nous écrierons avec les autres tchadiens, l’histoire  en marche de la lutte du peuple tchadien. Ils ont tenté à nous discréditer mais ils ont échoués lamentablement, comme dit NIETZCH tout ce qui ne nous nuit pas, nous rend forcement plus fort.

 

GAMO REMY

TINGOLFA NGOINA EMMANUEL

MAHAMAT MACKI ADAM

BECHIR MAHAMAT TEGUIL

ABDELKADER BRAHIM DJIDDA

ABDELNASSIR ALI ABDOULAYE

MAHAMAT OUMAR IBRAHIM

ABAKAR MAHAMAT ZENE

IYAKOURA MAHAMAT LIMANE

MAHAMAT AMINE AHMAT

SALIM BELBA

RAHAMAT MAHAMAT AHMAT

NOUBA ADOUMGUE

KEMBA BIENVENU

MBERE RINGMBE

AHMAT MALOUM ISSA

BRAHIM SALEH

ISSA MAHAMAT SALEH

DAKOU MAHAMAT ALI

NGUEMNADJI HONORE

MOUKHTAR ISMAIL

BECHIR ABDOULAYE ALI

SALAH MAHAMAT TAHIR

MAGO DJASRA THAM

ADOUM MOUSSA WASAI

MOURSAL NOUR

YOUSSOUF MOUSSA AZAI

ABDELKADRE BRAHIM GARFA

YOUSSOUF KOROM MAHAMAT

ROZI MAHAMAT SADICK

MAOU BELBA

HAMIT MAHAMAT SALEH

SOULEYMANE MOUSSA DOGOUMI

HAROUN OKERIM HAROUN

DOUKSIA HAMLHA SINGHOR

MAHAMAT TAHIR MAHAMAT MOUSSA

ABAKAR CHERIF BACHAR

NOURA MAHAMAT ALI

MAHAMAT ALI HAROUN

IBN ACHIR ALI

 

 

429 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article