Conformément à la tradition islamique, le 4ème sommet extraordinaire de l’OCI s’est ouvert par la lecture du Saint Coran. La cérémonie d’ouverture a été marquée par trois interventions. Le Secrétaire général de l’OCI, le Dr Ekmeleddin Ihsanoglu a mis un accent particulier sur les réalisations faites par son institution au cours de ces dernières années. Dr Ekmeleddin Ihsanoglu a salué le geste très particulier du gouvernement saoudien qui a mis gracieusement à la disposition de l’organisation une parcelle pour la construction du siège. Il a aussi énuméré quelques points importants qui seront abordés au cours de ces assises, notamment les crises que traversent certains pays de l’OCI.

 

 
© presidencetchad.org 
Les images du séjour du président Déby à la Meque

Parlant justement des crises, le Président en exercice de l’OCI, le Chef de l’Etat sénégalais, M. Macky Sall a demandé aux autorités syriennes de mettre un terme aux hostilités et d’épargner les victimes innocentes. Ouvrant officiellement les travaux, le Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Abdallah Ben Abdel-Aziz a appelé les dirigeants de la «Oumma Islamique» à prendre leurs responsabilités pour assurer la sécurité de leurs concitoyens. «Aucun développement n’est envisageable sans la paix et la sécurité», a reconnu le Souverain. Il a demandé aux Chefs d’Etat, Rois et Sultans d’être solidaires et de gouverner leurs pays respectifs dans la justice et la transparence. Le Roi Abdallah Ben Abdel-Aziz a, en outre, demandé aux dirigeants des 57 pays membres d’être de véritable rempart contre toute velléité de division des musulmans. Pour finir, le Roi Abdallah Ben Abdel-Aziz a proposé l’érection d’un centre de dialogue entre les différentes confréries musulmanes à Riyad en Arabie Saoudite. Ce sommet extraordinaire se tient au palais Al-Safa, non loin de la Kabba. Ils sont 57 Chefs d’Etat, Rois et Sultans de la «Oumma» islamique à y prendre part.

 

371 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article