Le gouvernement informe l’opinion publique qu’une tentative d’assassinat du président de la Cour suprême a été déjouée. C’est dans un communiqué signé le 28 février.

Le porte-parole du gouvernement, signataire du document, accuse le secrétaire chargé des finances du Parti socialiste sans frontières (PSF) d’avoir ”fomenté cette attaque. Ce qui a conduit à son arrestation.

Cependant, la situation a pris une tournure dramatique avec une attaque délibérée des complices de cet individu, menée par les éléments du PSF et à leur tête le président de ce mouvement, Yaya Dillo, contre les locaux de l’Agence nationale de sécurité de l‘Etat (ANSE), occasionnant plusieurs morts” relate-t-il.

Les forces de l’ordre ont “immédiatement” réagi et la situation est “désormais totalement sous contrôle”.   »Les auteurs de cet acte ont été arrêtés ou sont recherchés et seront poursuivis conformément à la loi”.

“Le gouvernement tient à rassurer la population tchadienne et I’invite à vaquer normalement à ses occupations’’, assure le gouvernement, promettant de donner ultérieurement le bilan.

Les autorités préviennent que toute personne cherchant à perturber le processus démocratique en cours dans le pays sera poursuivie et traduite en justice.

Il convient de rappeler que le président de la Cour Suprême, Samir Adam Annour, a été victime d’une agression le lundi 19 février, perpétrée par des individus non identifiés. Cet acte a été condamné par le Président de transition, Mahamat Idriss Deby, et le motif demeure inconnu.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

715 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire