Bonjour M. Allamine Moussa,

Vous avez le droit de penser ce que vous voulez. Et Le Miroir se battra pour que vous vous exprimiez publiquement. Il est vrai que l’information sur le ministre de l’éducation nationale (MEN) est publique. Vous avez choisi de la relayer via le blog de Makaila. Tenez-vous en à ce Blog.  Vos critiques sur les autres sites n’honorent pas votre sortie.


Vous faites allusion à l’amitié d’un journaliste X avec le ministre dans votre papier. Très bien. X n’a jamais caché son amitié avec le MEN, une amitié d’enfance, qui est devenue au fil des ans une fraternité. Ce journaliste connu pour son intégrité morale et éthique, alors que dans certains milieux des médias tchadiens on confond activisme politique, engagement politique, « griotisme » et journalisme, lui, a toujours choisi son métier de journaliste contrairement à certains qui se réclament journalistes tout en portant plusieurs chapeaux. X le fait avec droiture. D’ailleurs, il a publiquement répondu dans un tweet, lorsqu’il a été interpellé par un internaute, qu’il n’allait pas écrire sur son ami. Relancé par plusieurs sur cette question. Sa réponse a été limpide: son éthique et sa déontologie journalistique l’en empêche car il serait alors en conflit d’intérêt. Et à quoi bon! Vous serez le premier à dire que X est jaloux de son ami ministre. Chacun a ses limites. Parfois la vie choisie de nous les imposer, ces fameuses limites. Vous en avez certainement.


Voyez-vous, cette confusion entretenue sciemment ou inconsciemment enfonce chaque jour le Tchad dans un méli-mélo indescriptible, digne d’un souk.. Etre tchadien n’est déjà pas chose aisée. Etre journaliste tchadien est encore immensément difficile. Il faut le vouloir. Il aimer les autres. Il faut faire face aux pressions et aux sollicitations des toutes sortes. Aux suspicions d’accointances. Aux esprits lourds. Aux menaces. Aux intimidations. Mais tenir. Et tenir bon. Surtout tenir à son indépendance d’esprit. Pour exercer correctement ce métier, il faut avoir à la fois la peau et la gueule d’un crocodile.


Vous dites, courageusement, être déçu par les sites tchadiens. Alors que vous êtes incapable de signer votre papier avec votre vraie identité…


La Rédaction
 

258 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article