Le rapport du gouvernement de transition de 2021 ressemble étrangement au rapport du PND 2017

Yaya Dillo a publié la photo d’une page d’un document de travail intitulé “synthèse du document de la feuille de route du gouvernement de transition” présentant les actions prioritaires de la transition pour un coût total de 4228,23 Milliards FCFA.

Parmi les 4 axes retenus figure l’organisation du Dialogue National dont le coût est évalué à 9,8 Milliards FCFA (financement disponible) ou 139,62 Milliards FCFA (financement à rechercher).

Mais à y regarder de près, le document soi-disant du gouvernement de transition est un copié-collé partiel ou total du rapport du PND 2017 dont l’organisation a déjà coûté plusieurs milliards à l’État tchadien.

Aspiration ou inspiration ?

La question se pose de savoir si le coût du copier-coller du rapport du PND sera aussi élevé que celui de l’original que le gouvernement, en 2017, a présenté comme étant “l’aboutissement d’un long processus inclusif et participatif ayant impliqué, non seulement des expertises aux profils divers et variés et les Partenaires Techniques et Financiers, mais aussi et surtout la population tchadienne dans toute sa diversité” (page 8 PND 2017) ?

On a dépassé le copier-coller. Désormais c’est le copier-piller.

“Le Tchad que nous voulons” ont-ils fait dire à Idriss Deby.

“Le Tchad que nous pillons” est la deuxième structure du couplet.

Ya djamaa, ittakhoullah !

Quand l’escroquerie intellectuelle des cupides escrocs experts dilapideurs des deniers de l’État saute aux yeux soyons très attentif à la foire des corrupteurs sur le dos du peuple qui croupit dans la misère.

Yaya Dillo Djerou Betchi

Juste une comparaison : la masse salariale annuelle de plus de 60 000 fonctionnaires avoisine 340 milliards (soit 170 milliards /semestre) ; le dialogue version CMT (probablement un forum de quelques jours) coûterait 150 milliards pour, très probablement, moins de 2 000 participants. Donc, le travail de 3 jours effectué par 2 000 personnes coûterait environ la moitié du travail effectué par un peu plus de 60 000 personnes durant une année. Qui est ce fou investisseur qui va mettre son argent dans une telle aventure mafieuse ?

Lu pour vous

737 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire