L’Histoire est l’élément fondamental qui aidera une nation à se consolider. L’histoire n’est pas une discipline politique ; elle est scientifique, donc universitaire. Combien des productions universitaires ont été publiées sur l’histoire récente du Tchad, et particulièrement sur l’histoire du régime d’Hissein Habré ? En plus des insuffisances des productions intellectuelles ou universitaires ; l’Histoire est  falsifiée et voire même escamotée. Revenons sur la parodie de justice sur Hissein Habré, l’ex-président de la III   république  du Tchad.
 

Le sage Amadou Hampâté Bâ disait : « Toute créature à un côté diurne et un autre nocturne ». Hissein ne mérite pas d’être traité de cette manière ; les jugements et les interrogations, il n’échappera pas ; mais pas à l’étranger et financer par ses ex-sbires. Comment peut-on juger un individu, sur tout un régime ? Son côté nocturne Hissein était Stalinien ; mais il faut lui reconnaître ses caractères d’un vrai homme d’état ; Hissein Habré est le meilleur administrateur qui a sauvé le Tchad, de la barbarie  « kadhafienne ». 
 

Cet administrateur antipathique a fait du Tchad en ruine un véritable  État, avec des moyens dérisoires. En plus, il a mis en déroute une horde des mercenaires très lourdement armée. L’homme au boubou blanc mérite le respect.
 

Comment peut on juger un dictateur sans ses proches collaborateurs, entre autre son principal sbire Idriss Deby ? Celui qui exécutait les prisonniers à bout portant ; le principal auteur des massacres du sud ?
 

Le Tchad pour la sauvegarde du patrimoine historique ; devrait confier l’enquête ; sur l’histoire du Tchad de 1960 à nos jours, a des centres de recherches ou des chercheurs, rapports sur les quels le jugement doit se fonder. Nous avons d’immense défie a relevé, le procès Hissein Habré ne devrait pas nous distraire. Il serait digne de demander des comptes à ces autorités qui ont désagrégé le Tchad sur le territoire national. Et pensons à un procès non répressif, de paix, de réconciliation nationale et de réécritures objectives de l’histoire du Tchad de 1960 à nos jours.
 

Hissein Habré mérite bien d’être jugé au Tchad, du faite qu’il a abandonné le Tchad à une horde des bandits sans foi, ni loi.

  

Mahamat HASSANE BOULMAYE

Activiste politique et militant d’opposition

 

825 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article