« Chers partenaires et amis du Tchad, nous vivons un moment de profonde tristesse et d’urgence absolue, » a déclaré le Premier Ministre. « Notre pays traverse une période difficile, marquée par des tragédies successives. » La nuit du 18 au 19 juin 2024 est désormais gravée dans la mémoire collective tchadienne en tant que l’une des plus sombres de l’histoire récente. Un incendie dévastateur dans un dépôt de munitions a provoqué des explosions massives, semant la terreur à travers la capitale.
 
En réponse à cette urgence, le gouvernement tchadien a mobilisé toutes les ressources disponibles. « Le ministère de la Santé, l’Armée nationale tchadienne et les sapeurs-pompiers ont travaillé sans relâche pour circonscrire les dégâts, porter secours aux victimes et stabiliser la situation, » a affirmé le Premier Ministre, exprimant ses plus profondes reconnaissances envers ces acteurs pour leur dévouement.
 
Cependant, l’ampleur des conséquences de cette catastrophe dépasse largement les capacités d’intervention du pays. Les besoins sont immenses : reconstruction des habitations détruites, prise en charge médicale des blessés, soutien psychologique aux traumatisés et aide alimentaire d’urgence. « Nos ressources, déjà limitées, se trouvent aujourd’hui insuffisantes pour faire face à ces défis, » a ajouté l’Ambassadeur Halina.
 
Dans ce contexte, le Premier Ministre a lancé un appel solennel à la solidarité internationale. « Le Tchad a besoin de votre soutien, » a-t-il imploré. Il a détaillé plusieurs domaines où l’aide internationale est cruciale :
 
Assistance médicale d’urgence : Personnel médical spécialisé, équipements et médicaments sont nécessaires pour traiter les blessés et prévenir les épidémies potentielles.
Aide alimentaire : Des milliers de personnes sont sans abri et sans ressources avec l’installation de la saison des pluies, nécessitant une assistance alimentaire d’urgence.
Soutien à la reconstruction : L’aide technique et financière pour reconstruire les habitations et infrastructures détruites est essentielle.
Appui psychosocial : Un accompagnement psychologique est indispensable pour les victimes traumatisées.
 
Renforcement des capacités : Le soutien pour améliorer les systèmes de gestion des risques et de réponse aux urgences est nécessaire pour prévenir de futures catastrophes.
Aide financière : Des fonds sont requis pour coordonner efficacement les efforts de secours et de reconstruction à long terme.
 
Le Premier Ministre a assuré que chaque ressource confiée serait utilisée avec la plus grande transparence et efficacité. « Un mécanisme de suivi rigoureux sera mis en place pour assurer une gestion optimale de l’aide reçue, » a-t-il promis, soulignant l’engagement du Tchad à travailler en étroite collaboration avec les partenaires internationaux.
 
Allah-Maye Halina a souligné que cette tragédie rappelle notre vulnérabilité commune face aux catastrophes et l’importance de la solidarité internationale. « Votre soutien sera un puissant message d’espoir pour le peuple tchadien, » a-t-il affirmé, convaincu que grâce à l’appui international, le Tchad pourra surmonter cette épreuve et se préparer pour l’avenir.
 
« Au nom du gouvernement et du peuple tchadien, je vous remercie sincèrement pour votre attention et votre soutien, » a conclu le Premier Ministre. « Grâce à la solidarité internationale et à notre détermination commune, nous sortirons plus forts de cette catastrophe. »

Tchadanthropus-Tribune avec Alwhida

318 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire