L’heure est grave, Il faut que la jeunesse se réveille – Une feuille de route de Fatimé Boukar Kosseil alias Emtifa Boukar “Il faut que chaque jeunesse dénonce le député de leur localité.” Chers compatriotes, nous savons tous que le moment est venu pour nous de subir une fois de trop les flatteries de nos députés et maires surtout à l’approche des élections législatives et communales comme toujours. Cette fois-ci soyons vigilants, surtout nous les jeunes.

Les assoiffés veulent simplement nous utiliser comme toujours donc faisons attention. Nos députés qui finiront bientôt leur mandat illimité, qu’est-ce qu’ils ont fait concrètement pour défendre la population ? Ils devraient présenter un bilan de leurs mandats avant de quitter la scène. S’ils ne présentent rien, on peut comprendre très facilement qu’ils n’ont rien fait d’honorable, autrement, ils ne peuvent et ne veulent pas mentir Pour ceux qui aspirent à la législation, qu’ils se préparent donc pour un éventuel serment confessionnel. Soyons sérieux avec nous-mêmes, au lieu d’élire des individus qui iront représenter leurs salaires ou leurs partis en applaudissant, nous ferons mieux d’élire des Tchadiens pouvant représenter le peuple véritablement.

Parlant des maires, nous savons tous que nos villes sont insalubres. Or les taxes sont prélevées comme il se le doit sur le pauvre revenu de nos mamans qui sont souvent brutalisées pour cela. Pour finir, je vous assure que dans ma région, le Kanem, aucune réalisation concrète d’un député. D’ailleurs, ils ne cessent de clamer haut et fort qu’ils sont nommés par le Président de la République et que ce dernier renouvellera leur mandat sans condition. Dites-moi le cas de votre région, les députés et les maires ont-ils fait des réalisations ?

Fatimé Boukar Kosseil alias Emtifa Boukar

Pour Tchadanthropus-tribune

227 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article