Le ministre tchadien de la Jeunesse et des Sports, avait disqualifié la sélection nationale, à cause des âges de certains joueurs retenus. Le président français François Hollande qui présidera demain 7 septembre, la cérémonie d’ouverture des VIIes Jeux de la Francophonie organisée à Nice, à partir de 19h00 (Place Masséna). Au côté du Président français, plusieurs Chefs d’Etats et de gouvernements seront présents: Macky SALL, président du Sénégal, Michel SLEIMAN, président du Liban, Alassane OUATTARA, président de la Côte d’Ivoire et Abdou DIOUF, le Secrétaire Général de la Francophonie. Ce premier temps fort des Jeux de la Francophonie 2013 réunira aussi plusieurs ministres et représentants officiels des Etats et gouvernements membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Après suivront dès samedi les première compétitions de ces jeux qui regroupent plusieurs disciplines telles que le sport, les arts et la culture dans le vaste ensemble francophone.

 

 
© journaldutchad.com 
Séance de préparation des Sao football

Parmi les pays africains y participant, figure le Tchad dont les représentants artistes sont déjà présents en France. Ce sont au total dix danseurs chorégraphes, un conteur avec son percussionniste, un nouvelliste aveugle avec son assistant, un peintre, un photographe et un ingénieur de son et lumière, accompagnés du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mahamat Adoum, qui défendront les couleurs du Tchad. "C’est ma première participation à ces jeux, mais je sais ce que les Tchadiens attendent de moi", a déclaré à Banda Samadanre, conteur. La présélection des artistes avait été faite, en août 2012, par un comité local, sous la supervision du ministère de la Culture, des Arts et de la Conservation du patrimoine. Quelques mois après, un comité d’experts de l’Organisation Internationale de la Francophonie, était venu à N’Djaména, la capitale tchadienne, pour sélectionner les dix-sept compétiteurs finaux.


Les Sao, l’équipe de football du Tchad qui devrait figurer dans le groupe C (en compagnie du Cameroun, du Maroc et du Burkina Faso), ne participeront à ces 7èmes de la Francophonie. Le ministre tchadien de la Jeunesse et des Sports, Mahamat Adoum, avait disqualifié la sélection nationale, estimant l’âge de certains joueurs sélectionnés supérieur à l’âge retenu pour ces jeux (moins de 20 ans).
 


Lucie Nkouka
527 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article