L’information sur l’arrestation de Mr Ahmed Khazali Acyl, Ministre de l’Education Nationale et beau-frère du tyran Idriss Déby Itno, est une information véridique. Vous avez inséré le lien hypertexte qui pointe directement sur le site internet américain qui a publié l’information. Tous les tchadiens ont vérifié par eux-mêmes que le sieur a été arrêté et peut-être même condamné aux Etats-Unis il y a environ 12 ans.

Mais aucun autre site internet, pas même le Tchadoscopie et le Tchadanthropus, n’a ne serait-ce que relayé l’information.

J’ai été désagréablement surpris par le silence de Tchadoscopie, très talentueux et pertinent lorsqu’il s’agit de commenter juridiquement les infos du site internet de la présidence ou de s’appesantir sur les déboires judiciaires des ministres, députés et autres quidams de la société. Un silence suspect (ils doivent comprendre ce terme, car les deux rédacteurs de ce blog sont des juristes) qui me laisse soupçonner que ce blog n’est pas impartial malgré la liberté de ton qu’il adopte. Sinon, comment comprendre qu’une information aussi capitale ne mérite même une ligne sur le blog Tchadoscopie ou sur son petit frère « Hangaabi » (c’est eux qui le disent) ?

J’ai également été meurtri par l’attitude du géant Tchadanthropus qui a joué au sourd-muet face à une information qu’il suffit de copier et mettre en ligne, sans être inquiété le moins du monde puisqu’elle est dans l’espace public. Ce site internet qui se veut un média d’investigation publie pourtant presque chaque matin des informations compromettantes sur tel ou tel autre personnage politique. Il ne craint personne. C’est lui qui, dernièrement, a sorti la décision de partage du site de la Corniche que le rédacteur de Tchadoscopie a abondamment commenté au point d’avoir créé une psychose (c’est vrai, je vous l’assure) dans le milieu politique concerné. Alors, pourquoi il ne publie pas l’info sur l’arrestation de Mr Acyl Ahmed Khazali ?

D’autres sites internet d’envergure, comme Tchadactuel, Tchadpages et Le Miroir, ont eux-aussi fermé les yeux, alors que pourtant la moindre information sans le moindre intérêt publiée par Xinhua, RFI et Jeune Afrique, est automatiquement reprise, surtout par Le Miroir.

Quelles explications, face à ce comportement indigne de journalistes ?

L’explication la plus simple, c’est de dire que ces blog sont corrompus. Mais je ne crois pas que ce soit le cas. Ils ont écrit tellement de choses sur la politique et les hommes politiques qu’il ne viendra à l’esprit de personne de les soupçonner de corruption.

L’explication la plus probable, à mon sens, se trouve dans les liens d’amitié qui unit ceux-ci à celui-là. C’est que la plupart des rédacteurs des blogs sont peut-être des amis de Mr Ahmed Khazali Acyl. Ils ferment donc les yeux sur cette affaire comme ils ferment, et ont toujours fermé, les yeux sur toutes les affaires qui concernent tous leurs amis bien placés. Cela s’appelle JOURNALISME DE CONNIVENCE même s’ils ne reçoivent aucune récompense en retour.

Voilà pourquoi à mes yeux le seul site internet qui reste crédible, c’est le site internet de Makaila Nguebla. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que l’Etat français lui a payé un billet d’avion de la Guinée pour aller en France récupérer immédiatement son statut de réfugié politique.

Tchadiens, Tchadiennes, si vous voulez avoir une information crédible, vous savez maintenant où la trouver. Fuyez les journaleux de connivence.


Allamine Moussa

Abéché

NDLR de TchadPages:

Comme notre site est cité dans cet article, nous allons tenté d’expliquer sans entrer dans une polémique stérile pourquoi notre rédaction n’a pas retenu cette information donnée sur le Blog de Makaila. D’abord, nous constatons que si l’objectif de l’article ci-dessus était de faire une large diffusion de cette information, alors on peut dire que l’objectif est atteint car presque tous les site et Blogs viennent de publier l’article ci-dessus.

De quoi parle-t-on au juste ?

Une personne (elle s’appelait Albagui) qui cherchait certainement des poux sur la tête de Mahamat Ahmat Acyl, s’est mise à faire une recherche sur Internet sur son passé universitaire. Elle tombe sur une page de la police de Kenton (Kentucky, USA) sur laquelle il est notifié que Ahmat K. Acyl a été arrêté le 15 décembre 2002. Il lui était reproché une « conduite imprudente » (Recless Driving) et un « défaut de notification de changement d’adresse » lié à l’adresse sur le permis de conduire ( failure to notify adress change).

Franchement, qui n’a jamais fait sur la route un excès de vitesse et qui n’a jamais oublié de mettre à jour un papier administratif ?

Ici à N’Djaména, si on doit clouer au pilori tous ceux qui ont eu une conduite dangereuse sur la route, on multipliera automatiquement par cent le nombre de moustiques dans la capitale.

Ou bien quand il s’agit de Mahamat Ahmat Acyl, beau frère du Président Idriss Déby, nous devons faire exception ?

Nous allons doublement décevoir l’auteur de l’article ci-dessus. Personne de la rédaction de TchadPages ne connaît ni de près, ni de loin l’actuel ministre de l’Education Nationale, M. Mahamat Ahmat Acyl. Et nous ne sommes pas des journalistes, mais des militants des Droits de l’Homme.

Notre lutte à nous ne se situe pas au niveau de personnes. Nous combattons les dérives d’un régime mafieux.

Depuis le retour de l’ancien Garde des sceaux, Maître Jean-Bernard Padaré à N’Djaména, une campagne qui a une odeur de déchéance avant le remaniement du gouvernement est savamment orchestré par le système MPS contre l’actuel ministre de la Justice, Maître Béchir Madet. Évidemment, TchadPages ne servira pas de caisse de résonancedes magouilles politiciennes du système que nous combattons. Et aussi, il ne sera jamais la tribune des règlements de comptes au sein des lobbies politiques au Tchad.

A bon entendeur, salut !

 


 

 

288 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article