Initialement prévus ce 10 avril 2013 à N’Djaména, ils ont été reportés pour des raisons inconnues à une date ultérieure

 

Venus prendre part aux travaux préparatoires de la Conférence conjointe des Chefs d’Etat et de gouvernement pour le 2ème sommet de l’Agence panafricaine de la grande muraille verte(APGMV) et le 16ème sommet du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse au sahel(CILSS), le secrétaire exécutif du CILSS, Prof AlHousseini Bretaudeau et celui de l’Agence panafricaine de la Grande muraille Verte, Prof Abdoulaye Dia ont été reçus par le Président de la République IDRISS DEBY ITNO. L’audience s’est déroulée en présence des ministres tchadiens de l’Agriculture, Dr. Dandé Laoubelé et de l’Environnement, Mahamat Issa Halikimi ainsi que des proches collaborateurs du Chef de l’Etat. Le point d’orgue de cette audience est le report des sommets du CILSS et de l’APGMV prévus initialement le 10 avril 2013 à N’Djaména.

 

 
© journaldutchad.com 
Les images de la visite des ministres des deux organisations

«De l’entrevue que nous venons d’avoir, le Chef de l’Etat a suggéré le report de la date de la tenue du sommet aussi bien pour le CILSS que pour la Grande muraille verte pour la simple raison que le calendrier des différents Chefs d’Etat est tellement étoffé, chargé, qu’ils ne peuvent pas être à même ici pour le sommet prévu pour le 10 avril. De façon très judicieuse, le Président de la République a suggéré le report de ce sommet vers la 2ème quinzaine du mois de juin», a expliqué le ministre tchadien de l’Agriculture et de l’irrigation à l’issue de l’audience.

La seconde audience, le Chef de l’Etat l’a accordée aux ministres maliens de l’Agriculture, Baba Berthé et celui de l’Environnement et de l’Assainissement, Ousman Ag Rhissa, qui prennent part aux travaux du conseil des ministres du CILSS et de l’APGMV. Ils sont venus remercier le Chef de l’Etat pour le soutien apporté par le Tchad dans la guerre contre les terroristes dans le septentrion malien. «Il est inconcevable qu’une autorité malienne passe à N’Djaména sans venir saluer le Président de la République du Tchad pour tout ce qu’il a fait au Mali. Le gouvernement malien et le peuple malien sont et demeurent éternellement reconnaissants au Chef de l’Etat. L’intervention décisive des armées tchadiennes et françaises ont stoppé la progression des terroristes. Grâce aux Tchadiens, le danger est aujourd’hui écarté. Cette action du Tchad est à saluer», a déclaré le ministre malien de l’Agriculture, Baba Berthé après l’entretien avec le Chef de l’Etat.
 

journaldutchad.com

  

253 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article