Une rencontre des Transformateurs a eu lieu ce mardi après-midi au siège du parti, dans le 7ème arrondissement de N’Djamena, en présence de son président Succes Masra, de militants et partisans. L’évènement est retransmis en direct sur les réseaux sociaux. Il est également suivi par des citoyens dans les rues limitrophes grâce à un haut-parleur. Des véhicules de la police sont aperçus circulant autour du QG des Transformateurs tandis que des forces du Groupement mobile d’intervention de la police (GMIP) sont positionnées en face du siège.

Dans son discours, Succes Massa a exprimé son “respect” aux forces de sécurité “qui sont là depuis quelques jours”. Il a demandé aux citoyens de les saluer. “Nous n’avons pas d’ennemi, notre seul ennemi c’est l’injustice. Nous n’avons pas d’adversaire, notre seul adversaire c’est le sous-développement”, a déclaré Succes Masra, entouré de responsables des Transformateurs.

D’après lui, “il n’y a pas de raison que nous soyons acculés. Il n’y a pas une seule arme, il n’y a pas un seul couteau dans le siège des Transformateurs”.

Le leader des Transformateurs plaide également “pour un meilleur traitement des forces de sécurité”.

“Est-ce que une seule fois nous avons été acteurs de la violence ? Est-ce que nous avons attaqué quelqu’un ? (…) Vous pouvez marcher sur nos corps, vous pouvez tirer sur nous (…) Même si vous faisiez tout cela, vous ne serez jamais nos ennemis”, affirme Succes Masra.

La CNDH appelle à lever le blocus

Mardi, la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) a appelé les autorités à lever le siège autour des bureaux de partis politiques. Une équipe conduite par son président Djidda Oumar Mahamat s’est rendu sur le terrain pour constater la présence policière.

Tchadanthropus-tribune avec Alwihda info

495 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article