Le leader du mouvement Les transformateurs, Succès Masra, a été empêché ce samedi matin de tenir la conférence de présentation du parti à la Maison de la Femme. “Nous aimons le Tchad”, c’est par ces mots que Succès Masra a réagi ce samedi à l’interdiction de la tenue de sa conférence pour présenter le parti Les Transformateurs à la Maison de la Femme.

Hymne national entonné, partisans réunis en nombre et drapeaux flottants, le leader des Transformateurs était bien entouré pour l’occasion, dans une ambiance de meeting de campagne. Pourtant, les forces de l’ordre, déployées en nombre, ont bloqué les accès de la Maison de la Femme. La formation politique n’étant pas encore légalisée, la tenue de la conférence est interdite, apprend-t-on du côté des autorités.

Dans une déclaration improvisée du haut du toit ouvrant de son véhicule, Succès Masra a estimé qu’il s’agit d’une “situation anormale qui ne va plus durer”, sous les acclamations.

Succès Masra a salué ses partisans qui se sont mobilisés, sans oublier les policiers qui guettaient la mobilisation. “Bonjour mes amis policiers qui sont là. Salam Aleïkoum. Ramadan Karim”, a-t-il lancé.

“Mes chers amis, je voudrais vous dire merci. Vous êtes là, sous ce soleil ardent de votre pays. Vous avez décidé d’être ici. C’est une situation anormale mais qui ne va plus durer. Ce pays est le notre, et nous allons ensemble transformer le pays. Ensemble transformons le Tchad”, a déclaré le leader des transformateurs.

Le cortège a finalement fait demi-tour vers le siège des Transformateurs, sans incidents majeurs.

 

Les Transformateurs, mouvement ou parti ?

« A compter du 15 mai 2019, Les Transformateurs sont un parti politique légalement constitué au Tchad suivant l’acte authentique d’un huissier de justice numéro 145/EMEME/2019 enregistré au domaine sous le numéro 0854, Folio 076 et dont copie a été transmise au ministère de l’Administration du territoirepour enregistrement dans le registre des Partis », peut-on lire dans un communiqué du mouvement.

Selon une note signée par le ministre en date du 23 avril 2019, la demande est rejetée pour la raison suivante : trois membres de l’équipe dirigeante du parti n’ont pas atteint l’âge de 30 ans révolus comme exigé à l’article 12 de l’Ordonnance n°020/PR/2018.

Le gouvernement rejette la création du parti “Les Transformateurs”

Dans le document que Tchadinfos s’est procuré, on peut lire : « le 15 Mai 2019 à 12 heures, aucune autorisation de fonctionner n’existe suite à la déclaration faite et déposée le 14 novembre 2018 au registre courrier arrivé sous le numéro 2206 du ministère de la l’Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale”. Au regard de l’ordonnance 20/PR/18 du 07 juin 2018 portant charte des partis politiques, en son article 15 qui dit : « Dans le cas où l’autorisation de fonctionner n’est pas pris dans le délai de six mois (…) le dossier de déclaration est réputé conforme à la loi. »

Tchadanthropus-tribune avec Alwihda.info

1708 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article