Selon nos informations, l’avion de renseignement opéré par CAE Aviationpour le compte de la DGSE française va regagner le front libyen. L’appareil, qui avait appuyé les opérations de “l’Armée nationale libyenne” (ANL) de Khalifa Haftarà Derna, puis sa reprise du croissant pétrolier, avait regagné la France le 1er juillet, Paris ayant condamné la décision du général de confier le croissant pétrolier aux autorités de l’Est. Cette brouille semble oubliée, et l’appareil a de nouveau traversé la Méditerranée le 9 juillet. Il ne semble toutefois plus opérer de l’aéroport d’Al-Khadim, contrôlé par Haftar, mais depuis l’Egypte.

Tchadanthropus-tribune.

2446 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article