De sources dignes de foi, Idriss Déby Itno se serait engagé pour réconcilier les frères libyens à savoir Fayez Al Sarrajj de tripoli et le maréchal Khalifa Haftar dont il est un des principaux soutiens.

Une source bien informée requérant l’anonymat laisse entendre que pour entreprendre cette action Tripoli avait versé une somme colossale à Idriss Déby afin qu’il influe sur le maréchal Khalifa Haftar afin qu’il tienne la main tendue. 

La médiation n’a pas abouti, et un autre problème de grande taille se pose au régime Déby. Khalifa Haftar commence à perdre du terrain depuis son offensive ratée de prendre tripoli. Sur le terrain militaire, plusieurs zones lui ont été reprises. Sauf que, auparavant, quand l’allié libyen de la dictature au Tchad est en difficulté, le régime MPS s’empresse à lui envoyer des renforts en hommes, médicaments et autres.

Cette fois-ci la situation se corse et met Idriss Déby dans une mauvaise posture. Il se heurte à deux dilemmes. Il ne peut pas venir au secours de Haftar à cause de la Turquie et son omniprésent président Erdogan. Pire encore, la fronde des officiers Zaghawa qui deviennent plus sceptiques à ne vouloir être utilisé comme des chairs à canons hors du pays, souvent pour enrichir des politiques véreux. 

Source confidentielle

Tchadanthropus-tribune

4018 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article