Malgré la perte de ses positions dans le Fezzan (MC nº1332), Khalifa Haftar place ses pions en Tripolitaine. Selon nos sources, le chef de l’Armée nationale libyenne (ANL) y a scellé de nouvelles alliances, notamment avec la 4e force de Gharyan. Officiellement alliée au gouvernement de Tripoli, celle-ci a rejoint l’ANL le 29 mars, comme l’avait fait une autre force de la ville, le Bataillon 111, en février (MC nº1329). Plusieurs unités pro-gouvernement restent stationnées dans cette ville située sur l’axe principal entre le Fezzan et Tripoli. Les forces de Tarhouna (banlieue sud de Tripoli) ayant elles aussi rejoint l’ANL sont désormais réunifiées au sein de la 9e Brigade sous le commandement d’Abdelwahed al-Magri. Khalifa Haftar a aussi chargé son commandant de “l’opération de conquête de Tripoli”, Abdessalam al-Hassi, de rencontrer à Al Zahra le général Massoud al-Dawi, allié de l’ANL, stationné à Wershefana, au sud-ouest de Tripoli. Khalifa Haftar espère ainsi tenir Tripoli en tenaille avant la conférence nationale, le 13 avril à Ghadamès. 

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

1313 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article