L’offensive du maréchal Khalifa Haftar, lancée depuis le 4 avril 2019 contre la capitale Tripoli, se limite encore à des zones situées à une vingtaine de kilomètres du centre, en particulier Ain Zara et al-Swani, et autour de l’aéroport international de Tripoli fermé depuis 2014. Au moins 121 personnes ont été tuées et 561 autres blessés depuis le début des affrontements.

Tchadanthropus-tribune avec Africa 24

634 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article