Une centaine de Tchadiens arrêtés et détenus illégalement en Libye, parce que des Libyens braconniers venus opérés au Tchad furent arrêtés. 

En retour, une brigade libyenne a capturé plus d’une centaine de Tchadiens illégalement, et les détient dans des conditions inhumaines.

Nos compatriotes sont devenus des proies sans défense partout dans le monde, et surtout en Libye. Sans soutien consulaire et sans l’aide des autorités, ces pauvres personnes qui ne cherchent leur gagne-pain quotidien risquent d’être torturées et réduites à l’esclavage.

Selon nos sources, la brigade 166 aurait capturé des Tchadiens en représailles à l’arrestation de quatre braconniers libyens dans l’Ennedi. Assez souvent ces groupes libyens s’introduisent pour chasser sans autorisation des gazelles et des Addax.

Le gouvernement doit au plus vite mobiliser ses moyens pour ramener ces compatriotes en danger de mort.

Il faut noter que pratiquement dans les mêmes faits, quand des Tchadiens ont été arrêtés à l’étranger, le ministre des Affaires étrangères Chérif Mahamat Zène s’est démené pour ramener ces compatriotes au bercail.

Tchadanthropus-tribune

988 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire