La confrontation entre Mouammar Kadhafi et Hissène Habré commence bien avant que Habré ne prenne les rênes du Tchad. À l’époque chef de l’une des rébellions du nord du pays, il s’opposait à toute forme de coopération avec Kadhafi, alors que le leader libyen appuyait un groupe armé rival de Habré. Lorsque Habré arrive au pouvoir en 1982, la tension entre les deux pays monte encore d’un cran, alors qu’il y a peu ils songeaient à l’unification. Les deux leaders mettent en place deux systèmes politiques, économiques, et idéologiques absolument différents. Le différend territorial s’accentue entre le Tchad et la Libye autour de la bande d’Aouzou. En tout, leur bras de fer aura duré plus de 8 ans et laissé une forte empreinte sur les relations bilatérales et la stabilité régionale. En quoi consistent les principaux désaccords entre Kadhafi et Habré ? Quel était le rôle du facteur externe dans cette confrontation ? Comment les destins des deux dirigeants ont-ils évolué après le départ de Habré du pouvoir ? Pour répondre à toutes ces questions, Oleg Shommer interroge Emmanuel Dupuy, président de l’Institut prospective et sécurité en Europe.

Rejoignez-nous sur Telegram : 🔵 https://t.me/rtfrance_officiel

654 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire