C’est par un communiqué que la communauté Mourdia dénonçait sur votre site il y a 48 heures les comportements de ZOUWAIA de Libye sur le territoire national.

À voir les images envoyées par une correspondance dans la région de l’Ennedi, il se trouve que cette communauté libyenne traverse nos frontières et vient chasser des gibiers à l’intérieur de nos territoires. Ces cas avérés doivent prendre fin, car aucun tchadien ne pourra accepter l’extermination d’un bien national.

Le nord du Tchad est vaste, mais cela ne doit pas être un alibi pour que les forces de défenses du régime ne puissent contenir un cas pareil, où des étrangers traversent la frontière et viennent commettre un tel forfait sur le territoire national.

La communauté Mourdia a tout à fait raison de s’offusquer et donner l’alerte. Soit ces gens viennent commettre cette extermination de bétail avec la complicité avec les militaires au nord du pays, soit ces gens se comportent comme des brigands et hors la loi.

Dans tous les cas, les autorités publiques doivent prendre cette alerte au sérieux, et régler au plus vite ce problème avant que la population locale ne s’organise en comité d’autodéfense pour défendre les biens nationaux.

Tchadanthropus-tribune

1167 Vues

  • Cet acte barbare mérite d’être condamné !

    Commentaire par محمد علي يوسف le 19 septembre 2020 à 8 h 24 min
  • Au Tchadien le Tchad pendant la génération de Deby ce n’est pas le Tchad que je crois, le Tchad se autant d’Hissein Habré, un président qui aime sont peuple et sont pays pendant se tant là le Libyen ne peuvent pas violer la territoires tchadien. comme la France Complice a tuer les tchadien et elle tue encore de plus par le régime, le Tchad est un pays anormal pa de justice, la justice tchadien est fait pour torturée et emprisonné les citoyens lamda. le Tchad se n’est pas un pays …

    Commentaire par yassine le 20 septembre 2020 à 15 h 14 min