L’occupation – sans combats – de l’aéroport de Sebha par des miliciens Toubou, depuis le 30 novembre, est un message adressé au… ministre italien de l’Intérieur Marco Minniti! Selon nos sources, la communauté Touboude Sebha n’a pas vu la couleur des réparations promises par Rome aux familles des victimes des affrontements intertribaux secouant la région depuis 2011. En payant le “prix du sang”, à la place des Ould Slimane, l’Italie espérait stabiliser la région pour mieux tarir le flux de migrants subsahariens se rendant en Europe. Des listes de victimes avaient été dressées et des comptes spéciaux ouverts à la Banque centrale de Libye (BCL) sous le contrôle d’Abdul Salam Kajman, membre du Conseil présidentiel. Mais les migrants sont moins nombreux et Rome a oublié ses engagements… Les Toubou de Sebha ne comptent donc plus sécuriser l’aéroport aux côtés des Ould Slimane, comme prévu dans l’accord, et en empêcher la réouverture.

Tchadanthropus-Tribune avec la lettre du Continent.

1691 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article