Selon une source, Mr Aziz Mahamat Saleh, ancien Directeur de cabinet civil de la présidence, aurait bloqué la diffusion de la rencontre du PCMT, Mahamat Kaka avec Kébir. M Abdoulaye (Président du think tank « TCHAD NOTRE PATRIMOINE ») à la télé Tchad. Notre informateur ajoute que l’ancien directeur de cabinet civil, Aziz Mahamat Saleh s’est senti amèrement trahit par Kébir, pour ses manigances au sein de cette plateforme et sa visite à la présidence sans lui informer.

À titre de rappel, Aziz est le fondateur discret de cette plateforme dont l’objectif réel est de faire la propagande du CMT

Selon nos sources, la délégation de think tank conduite par Kébir M. Abdoulaye qui a rencontré le PCMT, Mahamat Idriss Deby aurait reçu une somme de plus de 100 millions de FCFA et deux voitures de marque Lexus flambant neuf qui seront remises à la fin de cette semaine.

Il faut rappeler que le think tank « TCHAD NOTRE PATRIMOINE » a été créé sous l’ombre par le cabinet civil de la présidence pour servir de propagande à la junte militaire et légitimer le Président de la transition.

Le torchon brûle entre Lamane et Kébir Mahamat Abdoulaye, fondateurs du Think Tank « TCHAD NOTRE PATRIMOINE »

Créé officiellement le 3 août 2021, think tank « TCHAD NOTRE PATRIMOINE » est un cadre de réflexion regroupant les pro-CMT. Selon une source bien introduite, ce think tank a été créé de toute pièce par la présidence et plus précisément par l’ancien Directeur de cabinet de la présidence Aziz Mahamat Saleh pour servir de propagande de la transition.

Le mobile de cette mésentente semble prendre ses racines dès la formation du bureau de ladite plateforme. En effet, Kébir Mahamat Abdoulaye aurait tout fait pour venir à la tête de cette organisation. Une fois le lancement du think tank est effectif, ce dernier avait tourné le dos aux membres de son bureau (ceux qui l’ont aidé à devenir président de cette organisation) en monopolisant tous les pouvoirs entre ses mains et sans rendre compte à personne. Ce qui n’aurait pas plu aux autres membres du bureau. Vu son comportement extravagant, 2/3 membres du bureau avait convoqué une assemblée générale conformément au texte du think tank, pour mettre les points sur les i et élire un nouveau Président digne de noms. Kébir refuse cette démarche, nous confie un membre du bureau qui a requis l’anonymat.

Aujourd’hui la rencontre de Kébir Mahamat Abdoulaye en qualité de Président du think tank avec le PCMT est devenue cette goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Sans informer sa base, il s’est constitué avec quelques fidèles alliés et des intrus pour rencontrer Mahamat Kaka, Président de la junte militaire à la présidence. Chose qui n’a pas été appréciée par les autres membres fondateurs. Ainsi, Ngarmbatina Lamane, en qualité de premier vice-président de la plateforme a destitué Kébir Mahamat Abdoulaye jusqu’à nouvel ordre et a convoqué une assemblée générale extraordinaire en précisant que la date sera communiquée ultérieurement.

Source Tchad Haguina

1005 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire