Depuis quelques jours, un groupuscule de partis politiques de l’opposition brasse de l’air à travers des écrits approximatifs, à la limite grotesques et pleins de fautes contre le président national de l’UNDR et chef de file de l’opposition Saleh Kebzabo. C’est ainsi que dans une correspondance antidatée et un communiqué daté du 07 septembre 2014, sans distance réfléchie, ces partis déclarent cesser toute collaboration avec l’UNDR sur l’ensemble du territoire.


 


246 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article