1 — Tchadanthropus-tribune: Mr Mahamat Nour bonjour,

 

Les soldats tchadiens meurent chaque semaine dans le désert malien, il y a 2 jours le gouvernement tchadien par la voix de son porte-parole pond un communiqué dénonçant la non-protection des soldats tchadiens par l’ONU, comment percevez-vous cela ? 

 

Mahamat Nour Abdélkerim: Tout le monde est d’accord sur la noblesse de la mission que le Tchad mène au Mali, néanmoins l’ONU doit équiper nos forces de matériels et véhicules blindés de transports de troupes. Sur le terrain, nos forces sont les plus actives, elles sont toujours à l’avant-garde des missions, le fait que ce soient elles qui subissent toujours est intolérable et regrettable. Je découvre avec amertume qu’il y a un manquement notable au sein du ministère de la Défense tchadienne, et l’état-major général des armées, qui devraient saisir le gouvernement tchadien ensuite l’ONU afin d’équiper nos forces de moyens matériels adéquats pour toutes ces missions périlleuses. L’état-major des armées et son ministère devraient prévoir 1 an cette logistique et éviter les pertes que nous voyons maintenant sur le terrain.

 

2 — Tchadanthropus-tribune : Pensez-vous que seuls les véhicules blindés de transport de troupes à eux seuls pourraient résoudre une partie du problème ?

 

MNA: Certainement, ils peuvent résoudre le problème de la vulnérabilité à l’immédiat. Et cela va jouer sur le moral des troupes au niveau local (Mali). 

 

3 — Tchadanthropus-tribune: Depuis un certain temps, le Tchad est sollicité sur plusieurs théâtres des opérations, pensez-vous que le Tchad peut jouer un grand rôle à l’international ?

 

MNA : Je suis convaincu que le Tchad peut jouer un grand rôle en Afrique et ailleurs. L’armée tchadienne à mon sens, à la meilleure tactique militaire adaptée pour faire face aux techniques de guérilla qu’adoptent les terroristes surtout ceux de la 3e génération. Dans nos échanges avec certains anciens généraux de l’armée et d’anciens combattants, nous pensons qu’il y a une idée en gestation à N’Djamena, et je souhaite personnellement à ce que cela soit une réalité. 

 

4 — Tchadanthropus-tribune: Quelle est cette idée en gestation, si ce n’est un secret ? 

 

MNA : L’idée est de tenir une conférence internationale de soutien pour le renforcement de capacité des forces armées nationales tchadiennes. 

 

5 — Tchadanthropus-tribune: C’est tout, pensez-vous que cela est réalisable ? 

 

MNA : Tout à fait, le monde avance et notre armée est l’une des armées dont la tactique est la mieux adaptée pour contrer les terroristes au sol. Et pour cela, le monde occidental est d’accord avec nous, sur les capacités exceptionnelles de l’armée tchadienne. Nous pensons réaliser cela parce que la France reste et demeure le premier partenaire de l’armée tchadienne, et la diplomatie française qui fait parmi les plus efficaces pourrait permettre de réunir facilement l’occident et le monde arabe à paris pour permettre d’asseoir ces idées. 

 

6 — Tchadanthropus-tribune: Selon vous, quel genre de renforcement, l’armée tchadienne aura besoin ? 

 

MNA: Ce renforcement ne sera pas seulement aux bénéfices du Tchad, mais du monde libre. Il ne faut pas perdre de vue que nous sommes entourés par des pays et des régions où le terrorisme règne. En Libye, le général James Clapper, qui est le patron du DNI (renseignement américain) a évoqué que la Libye est devenue un incubateur du terrorisme. Plus au sud-Ouest Boko Haram avance à grands pas, et plus loin la propension du DASH en Irak qui est en parfaite liaison avec les terroristes en Libye. Avant que le DASH ne soit déclaré ennemi mondial, ils étaient en Syrie et les terroristes libyens leur envoyaient des armes à travers la Turquie. Ils travaillaient ensemble au QG de l’opposition syrienne à Istanbul (Turquie) au Polat hôtel. Vu ce danger, l’armée tchadienne pourra être un rempart contre le terrorisme. Pour cela l’armée tchadienne doit être budgétisée à l’international, équipé en matériel et des centaines de milliers d’hommes. Un accord international doit lui être consacré pour une prise en charge par la communauté internationale pour les 20-30 années à venir.  

 

7 — Tchadanthropus-tribune: Est-ce que les populations au Moyen-Orient soutiennent la coalition contre le terrorisme qui se forme ? 

 

MNA: Les populations au Moyen-Orient sont hostiles à une coalition occidentale contre le terrorisme dans cette région. Un matin (semaine dernière), nous étions à la grande mosquée Sheikh Sayed d’ Abu Dhabi. Par hasard le ministre de la défense français (Le Drian) était présent et j’étais très frappé de l’hostilité des autres visiteurs. A un moment donné, j’avais cru assister à une réaction plus osée, par exemple verbale.  

 

8 — Tchadanthropus-tribune: Quel est votre mot de la fin. 

 

MNA : Je voudrais revenir sur un point, à quelque chose malheur est bon, notre pays commence par être reconnu, et il faudrait saisir cette occasion, que tous les Tchadiens la saisissent pour voir, réfléchir et penser grandement au lieu de s’appéter totalement aux choses locales, car les occasions ne se répètent pas souvent. 

 

Tchadanthropus-tribune: Mr Mahamat Nour, la rédaction vous remercie.

 

MNA: C’est moi qui vous remercie.

 

665 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article