Avec une longue expérience dans la diplomatie, c’est avec la tête haute qu’il accomplira sa mission
 
L’ex-Secrétaire Général à la Présidence de la République du Tchad, n’a hésité à quitter son pays après sa nomination, tête haute, pour aller gérer la crise somalienne qui date de près de deux décennies. Représentant spécial de l’Union Africaine en Somalie, notre compatriote aura une lourde mission à accomplir dans cette crise, mais cet homme, avec une longue expérience dans la diplomatie ne baissera pas les bras. «C’est un homme qui travaille et qui aime le travail. Nous l’avons vu déjà assurer de hautes fonctions au plan international alors il n’y a rien à craindre», souligne un enseignant chercheur à l’université de N’Djaména qui connait bien ce diplomate.
 
 
© guineevision.org 
Mahamat Saleh Anadif, l’ex- Secrétaire Général à la Présidence de la République du Tchad
De nombreuses personnes ne passent pas par quatre chemins pour indiquer que leur compatriote fera la fierté de leur pays en se donnant pour être à la hauteur de sa mission. «Il nous faut être avec lui en esprit et dans nos prières. Nous devons être heureux de voir certains de nos compatriotes aujourd’hui dans les grandes institutions internationales. C’est une joie et une fierté pour tout le peuple Tchadiens», mentionne Maurice. Certaines personnes indiquent que l’ex- Secrétaire Général à la Présidence de la République du Tchad est un homme qui bat sans cesse sur tous les plans non pas pour lui, mais pour l’intérêt de son pays. «Nous l’avons vu quand il était Secrétaire Général à la Présidence de la République. Il arrivait très tôt dans son bureau et le quittait toujours tard. Il a le sens du travail et il aime vraiment le travail», ajoute un responsable d’une organisation de la société civile. Cette nomination met ainsi fin à des rumeurs selon lesquelles, Mahamat Saleh Anadif était pressenti comme futur Premier Ministre comme l’a titré un journal de la place.
 
 

 

460 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article