Chers lecteurs, chers compatriotes dites moi comment peut-on devenir riche et en peu de temps alors qu’on est « magistrat » de profession ? Le « Magistrat » Mahamat Saleh Bremé, pauvre à mendier il n’y’a pas longtemps, vient de s’enrichir par certainement une baguette magique au point de construire des villas à la vitesse V. Sans parler des grosses cylindrées V8 qu’il aime changer chaque mois ce dernier temps. Ses collègues vrais Magistrats, n’en peuvent plus supporter d’être nargué en longueur de journée par cet arnaqueur de paisibles citoyens.

 

Pour rappel des faits, le « Magistrat » Mahamat Saleh Bremé marié et avec enfants (je ne dis pas père d’enfants) vit chez son père depuis sa naissance. Une situation qui a rendu son père très malade au point de mourir de crise cardiaque. Car feu Brème paix à son âme, lui était un homme honnête, de piété, et ne vit qu’à la sueur de son front, tout le quartier peut en témoigner. C’est ainsi que feu Bremé est mort fil et aiguille en main il y’a à peine un an. Oui feu Bremé est mort fil et aiguille en main parce qu’il est le cordonnier du quartier. Feu Bremé a rendu beaucoup de service aux gens du quartier qui lui sont aujourd’hui très reconnaissants.

 

Mais là aujourd’hui, feu Bremé serait retourné dans sa tombe pour avoir raté l’éducation de son fils, en apprenant que son fils qu’il venait de laisser sur terre vient de s’enrichir à la vitesse V sur le dos des tchadiens et pourtant assermenté, supposé garant de l’éthique, garant de l’honnêteté, de la justice ! Chers compatriotes, ce « Magistrat » est entrain de déstabiliser en ce moment ses collègues ayant préféré rester pauvres mais honnêtes ! Il invite les uns et les autres pour venir contempler ses butins pris sur les contribuables tchadiens ; de fois, si les honnêtes gens refusent de venir voir, il va les leur montrer les images de ses villas à qui veut les voir à domicile ou au bureau. C’est un véritable harcèlement ou appel à la malhonnête pour dévier les honnêtes professionnels du métier du bon chemin.

 

Chers compatriotes, dites-moi, comment a-t-il pu s’enrichir ce « Magistrat » ? N’est-ce pas au début de l’année 2015, le Président de la République avait dit je cite « Non à la corruption ? » alors comment en cette même année et de surcroit un « Magistrat » a pu détourer ou arnaquer les contribuables tchadiens pour se taper des villas pour prendre sa revanche sur les honnêtes Magistrats ? Et pourquoi ne l’arrête-on pas puisque la dernière de ses villas, il est entrain de la construire juxtaposée à la maison (atelier de cordonnerie) de son feu père sur la rue de 30m aux vus et aux sus de tout le monde ? À tous les Magistrats, je demande à ce qu’ils dénoncent d’une manière ou d’une autre les comportements de ce « Magistrat » ou intrus du métier en mettant à jour ce qu’ils connaissent de lui d’incompatible avec le noble métier.  

 

Jean-Pierre juste
Email : jeanpink@yahoo.fr
     

452 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article