Selon nos sources, l’étau est entrain de se resserrer autour de la mairesse de la ville de Ndjamena qui se dit protégée par la première dame. L’inspection générale de contrôle d’état aurait entamé son dernier virage au sein de cette institution. Deux tracteurs de la mairie et un pick-up de liaison cachée par la mairesse dans le jardin de son mari à karal ont été récupérés par l’inspection générale. Il en est de même d’un véhicule V8 de l’ancien maire, réformé à seulement 2 millions de FCFA par la mairesse. Selon les mêmes sources, l’inspection générale a convoqué tous les fournisseurs de la mairie parmi lesquels se trouve le mari de la fille de la mairesse, qui se trouve être un agent de la SNE (clientélisme et népotisme quand tu nous tiens). L’impunité étant érigé en règle, n’importe quel quidam responsabilise, pille les biens de l’État comme il veut. Il se trouve que dans cette même mairie, des agents détenteurs de faux diplômes sont suspendus, mais que la mairesse refuse de s’exécuter. Parmi eux se trouve le directeur du marché central avec aucune qualification professionnelle. Son seul diplôme serait la 1ère dame dont il est l’oncle. Un intouchable. Tout cela surgit après que la mairesse vient de faire son bilan tambour battant à la télévision nationale. Ainsi va le pays du MPS.

Tchadanthropus-tribune

2789 Vues

  • Le contrôle de l’Inspection Générale d’État n’a d’importance capitale pour la Nation Tchadienne que si les contrôles soient effectuer, sans complaisances aucune, du sommet de la pyramide vers la base :
    1) la Présidence de la République ;
    2) la Primature;
    3) le gouvernement d’abord par les Ministères régaliens,;
    3) les autres Ministères ;
    4) les Grandes Institutions
    6) et ainsi de suite …

    L’unité étant devenue le milliard chez les criminels économiques (d’après son Excellence le Chef de l’ État Idriss DEBY ITNO). lI faut d’abord et avant tout rechercher les centaines de milliards et les centaines de millions.

    Imminence dune ‘action de grande envergure. Dès lors, il est vivement conseillé à toutes celles et à tous ceux qui ont commis ce crime économique de déclarer spontanément les moyens financiers, matériels et immobiliers, tant à l’intérieur du Tchad qu’à l’extérieur, constitués par cette activité mafieuse sous couvert des Institutions de l’État.

    Toute personne, sans aucune distinction, qui pense qu’il n’a pas de compte à rendre se trompe et est un grand ignorant!

    A bon entendeur salut!

    Tchad
    debatspolitiques@live.fr

    Commentaire par Tchad le 23 mai 2017 à 8 h 18 min