Qui sait lire les indicateurs devrait comprendre que certains pays qui adoptent la dictature comme mode de conduite, doivent se rendre à l’évidence que le nouveau pouvoir français est porteur d’espoir pour les populations par les pressions qu’il peut exercer. Dans les blancs des yeux, le jeune président français a pu tancé ses ainés, ses papas, en des termes sans équivoque. “ 4 de mes prédécesseurs ont tenu les mêmes langages. Le mien ne sera pas similaire. Chaque aide doit être concrétisé par des résultats. Ce n’est pas à moi de vous le dire, vous le savez déjà, vos populations attendent quelque chose de vous. La bonne gouvernance sera scruté de plus près, dans un esprit de partenariat et d’exigence réciproque » de mener « des réformes institutionnelles et des efforts de gouvernance, appelés par vos populations  “.

En terme clair, qui dit bonne gouvernance englobe de manière générale la gestion du pouvoir et de la chose publique. Il est donc essentiel que les dirigeants du Sahel acceptent de traiter sérieusement toutes les menaces à la paix, y compris celles qui alimentent le terreau où germe et se développe le terrorisme. Celui-ci ne se surgit pas ex nihilo mais après une lente maturation sur un terrain miné par les dégâts d’une mauvaise gestion des Etats. Dans un monde où les citoyens sont connectés et instantanément informés, ignorer la demande populaire pour une meilleure gestion des économies africaines et des droits politiques encourage et nourrit les extrémismes. Le président Macron ne peut manquer de le rappeler. Ces situations délégitiment et décrédibilisent des gouvernements ainsi que leur efficacité sur le terrain. Les institutions étant fréquemment en panne et les Etats de plus en plus absents de la vie des citoyens, l’incivisme gagnent rapidement du terrain à travers le Sahel. Ce vide institutionnel ouvre la voie à tout ce qui affaiblit l’Etat central : népotisme, tribalisme, trafics divers et radicalisme. La violence et l’anarchie deviennent structurelles, y compris dans les capitales… A suivre

Tchadanthropus-tribune avec le Monde Afrique

2127 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article