Après l’information de mise publiée par Tchadanthropus-tribune au fort de l’événement. La rédaction s’est permise une investigation à plusieurs allures qui laisseraient penser qu’il y a plusieurs zones d’ombre. Et si la Justice tchadienne s’est très tôt prononcée ? A-t-elle suivi le vent du buzz ? Toutefois, après investigation auprès de plusieurs acteurs de la situation, il ressort fort aisément à travers la municipalité que la victime n’est pas mineure sur son acte de naissance, elle même prétend le contraire sur son âge et affirme qu’elle est majeure. Sa famille se prononce pour la même information sur son âge de maturité prononcée. Alors, sur quelle base est construite l’accusation contre le député du nord Kanem ? Beaucoup de langues affirment qu’il y a un règlement de compte entre rivaux de la même basse cour MPS, et les couteaux se sont aiguisés encore plus quand il y a eu annonce de campagne de députation avant la fin de l’année. Le groupe autant cité est celui de Mr Abakar Mahamat Taher, Mahamat Louani Oumar entre autres. Si l’acte de naissance est contesté à cause des corruptions faites sur les agents et responsables municipaux, de la bouche proche des acteurs on reconnaît le caractère crédible de son âge. Même le père de la fille serait en route pour venir témoigner que sa fille à 19 ans. Le Député Azahim Mahamat Hassan est mis en garde à vue pour flagrant délit de mariage avec une mineure, âgée de 14 ans. (14 ans ou 19 ans comme le spécifie l’acte de naissance ci-dessous). Il est écroué depuis lundi dernier. L’annonce est faite par le 1er substitut du Procureur de la République près le tribunal de première instance de N’Djamena, M. Nédéou Gérard.

Chose unique en son genre, ce que ni le groupe parlementaire ni le président à l’Assemblée n’ont pas réagi ! Une sorte de se débarrasser d’un homme un peu encombrant. Faut-il faire de ce député un exemple de non-impunité ? Personne ne croirait le régime MPS, car face aux vrais problèmes où la justice devrait être actionnée, même Idriss Déby est resté muet. Le peuple attend des vrais exemples à faire, car en 28 ans d’exercice de pouvoir notre peuple s’est heurté à des vrais défis qu’aucune cloche n’est venue sonnée. La justice devrait creuser d’avantage pour faire porter le chapeau à ce député et lever ses jumelles au-delà de sa petite personne.

Tchadanthropus-tribune

2681 Vues

  • La mère de la femme est mariée à moins de 18 ans. L’acye de naissance est un faux. Ce qui est transcrit, ce n’est pas le bulletin de naissance à la maternité mais un extrait de jugement supplétif rendu par un tribunal.

    Commentaire par Joseph le 22 novembre 2018 à 7 h 14 min
  • peut etre que oui justice tchadienne s’est-elle trompée et y a un règlement de compte entre rivaux MPS et autre… et peut etre que l’acte de naissance était falsifié et que l’accusation est vrais
    la confirmation est facile

    Commentaire par charfa le 22 novembre 2018 à 12 h 42 min