Qui est mal éduqué ?

Celui qui revendique ses droits face à une dictature ou bien un voleur des biens publics ? La sortie de Mme la maire de la ville de N’Djamena lors de cette journée est plus que déplacée. Comment invite-t-on une délinquante et voleuse des choses publiques dans une commémoration qui doit inviter les consciences à asseoir la paix ? Le peuple qui observe ceux qui doivent lui parler vont tirer des conclusions assez claires sur une personne sans moralité et imposée aux N’Djamenois comme maire de la ville. Cette journée de la paix organisée par les femmes commerçantes de la ville doit interpeler chacun des Tchadiens. Mariam Attahir devrait se la boucler que de faire des sorties qui n’honorent ni l’assistance ou la responsabilité qu’elle exerce par-devers le peuple. Ces propos injurieux et arrogants envers les jeunes de la capitale, les traitants de mal éduqués, n’en déplaise à ses parrains, ne passent pas. À sa place, elle devrait faire profil bas, car tous les Tchadiens sont au courant de ce qu’elle fait et de ce qu’elle est réellement. On ne peut pas traiter des jeunes compatriotes qui manifestent pour leur droit à l’éducation et à la vie tout court de voyou et mal éduqué. Parachuté à la maire, dame de chambrée ayant tourné de bureau en bureau avant de se faire parachuté à la mairie, cette dame sans vertu index les fonctionnaires du pays et les enfants du Tchad en ces termes de rue. Elle a indiqué que « les enfants qui étaient récemment sortis dans la rue pour manifester leur colère en brûlant des pneus ou en caillassant des véhicules publics n’ont pas été éduqués par leurs mères « . Qu’elle est le tchadien qui se bat pour la vie de tous les jours comprendra ces balivernes ? Sortir dans la rue pour protester contre la fermeture des établissements scolaires devrait-il s’apparenter à un manque d’éducation parentale ? Qu’en est-il de ces femmes qui sont épinglées par le rapport de l’inspection générale d’État pour l’implication présumée dans le détournement des biens publics ? Elles sont surement mieux éduquées que ceux qui manifestent pour réclamer le droit à une scolarisation normale!

Tchadanthropus-tribune

3618 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article