Prévue depuis 2016, l’ouverture à N’Djamena d’une succursale de la banque marocaine Attijariwafa Bank, dirigée par Mohamed el-Kettani, interviendra finalement à l’automne. Déjà présent dans plus d’une dizaine de pays d’Afrique francophone (Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Mauritanie, Gabon, Niger…), le groupe bancaire détenu à 47% par la holding de la famille royale marocaine devrait financer plusieurs projets d’infrastructures portés par des groupes chérifiens. L’arrivée d’Attijariwafa Bank au Tchad coïncide avec le rapprochement diplomatique entre Mohammed VI et Idriss Déby. Des discussions sont en cours entre Rabat et N’Djamena afin de signer un MOU (Mémorandum of understanding) pour le financement de plusieurs projets dans les domaines énergétique et ferroviaire.

La Lettre du Continent

2276 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article