De source concordante, le Tchad et le Maroc renforcent leur coopération en signant plusieurs accords de coopération à Rabat au Maroc.

Au menu de la coopération bilatérale une signature de six accords dans le domaine de la diplomatie, de l’agriculture, de l’énergie, de la communication, du tourisme et de la culture.

Le premier accord vise la suppression des visas pour les détenteurs des passeports diplomatiques, de service et spéciaux des deux pays. En second lieu, il s’agit d’un accord-cadre de coopération qui a pour objectif d’établir le cadre général de la coopération dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage.

 

Un autre accord-cadre de coopération s’inscrit dans le domaine du développement des secteurs de l’énergie et des mines, à travers l’échange d’expériences et d’expertise entre les deux parties. Ensuite vient une convention de coopération en matière de formation dans les domaines de l’information, de la communication et des sciences de l’information documentaire.

Un mémorandum d’entente et de coopération dans le domaine de la culture ayant pour but de renforcer les échanges culturels par le rapprochement des institutions culturelles des deux pays et l’encouragement d’établissement de conventions de coopération entre elles. S’ensuit un mémorandum d’entente de coopération dans le secteur touristique qui vise à renforcer l’échange d’expérience et d’expertise dans ce domaine.

Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères et des marocains résidants à l’étranger et son homologue tchadien Amine Abba Siddick ont échangé sur plusieurs autres aspects de la coopération dont le fameux RASD. À ce propos, le ministre tchadien des Affaires étrangères affirme que le Tchad avait depuis fort longtemps cessé tout contact avec le groupuscule du Polisario.

Tchadanthropus-tribune

136 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article