– S.E.M. Abderrassoul Mahamat est le premier Ambassadeur résident de la République du Tchad au Maroc. Le Tchad vient d’ouvrir son ambassade à Rabat depuis le 28 mai 2014 ;

– Le nouvel ambassadeur est un proche du Président Idriss Deby Etno et l’un de ses Hommes de confiance. Diplomate de carrière et plusieurs fois ambassadeurs (Allemagne, Côte d’Ivoire …), le dernier poste qu’il occupait était celui de Directeur général du Protocole de l’État ;

– Il est à rappeler que le Tchad a réussi en 1994 (arrêt de la CIJ) à reprendre, avec l’aide de la France, la bande d’Aouzou de la Libye. Le Tchad avait apprécié à l’époque, la médiation marocaine dans ce conflit et a pu se forger, depuis lors, un statut de puissance militaire régionale ;

– Le Tchad joue un rôle central dans les conflits de la sous-région : crise sécuritaire en Centrafrique, crise malienne, Sahel, Darfour… et participe aux opérations de maintien de la paix ;

– Toutefois, il est à signaler que le Tchad a retiré ses troupes déployées en Centrafrique suite à des accusations de soutien aux éléments armés musulmans ;

– Le Tchad voudrait néanmoins garder une influence dans ce pays en se positionnant comme un pays incontournable gardant une zone d’influence dans le nord de la Centrafrique qui recèlerait des réserves de pétrole ;

– Le Tchad a retiré sa reconnaissance de « la RASD » en mars 2006 ;

– Les relations bilatérales maroco-tchadiennes ont connu un renforcement notable suite à la tenue de la Commission mixte à rabat, les 10 et 11 mars 2014 ;

– Le secteur privé marocain marque un intérêt pour le marché tchadien :

· Lancement d’un projet de cimenterie et de 16.000 logements sociaux par le groupe Addoha ;

  • L’ouverture d’une ligne RAM Casablanca-N’djamena, le 17 juin 2014 ;

    · Projet de l’ouverture d’une filiale Attijariwafabank ;

  • Participation de Maroc Telecom à l’appel d’offre de reprise de l’opérateur public tchadien.

    – La prochaine tenue à N’Djamena, au cours de l’été, d’un Forum économique maroco-tchadien ;

– La tenue à Rabat, du prochain sommet de la CEN SAD, nous incite à négocier avec le Tchad, le Niger, la Libye, l’Égypte, le Burkina Faso et la Mauritanie , un deal concernant la revitalisation de cette Organisation et sa restructuration;

– Le Tchad qui assure actuellement la présidence en exercice de la CEN-SAD, nourrit de grandes ambitions pour cette organisation et lorgne probablement, le poste de Secrétaire général ;

– Le Maroc et le Tchad doivent examiner le voies et moyens leur permettant de coopérer pour la paix et la stabilisation en Centrafrique

Tchadanthropus-tribune avec Maroc Confidentiel.

1601 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire