Si la destitution du président soudanais Omar El-Béchir pouvait modifier la stratégie de la société marocaine Managem dans le pays, la contestation sociale n’a pas, pour l’instant, semblé entraver sa motivation à y investir. Il faut dire que le Soudan est le seul endroit où la filiale d’Al Mada, holding de Mohammed VI, extrait de l’or, valeur refuge et ainsi garantie de subsides pour le monarque marocain. Depuis 2012, Managem produit environ 1,5 tonne d’or chaque année sur sa mine de Wadi Gabgaba, au nord-est du Soudan (AMI nº 410), et la firme a mobilisé plus de 40 millions $ pour élever sa production à 2 tonnes par an. Une nouvelle usine de traitement utilisant la technologie CIL (Carbon in Leach), qui gérera jusqu’à 2 400 tonnes de minerai par jour – le double de l’unité actuelle – est en construction. Plus de 350 conteneurs renfermant le matériel nécessaire sont arrivés sur le site, et les travaux ont bien avancé.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

313 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article