Suite au massacre de la population de plusieurs villages environnants de Goré dans la province du Logone oriental survenu les 8 et 9 mai, le gouvernement a réagi officiellement. Pas par la voix de son ministre de la Communication mais par celle du ministre de l’Administration du territoire, Limane Mahamat.

 

Au cours d’un point de presse tenu ce 11 mai, le ministre de l’Administration du territoire a déclaré que le gouvernement maîtrise la situation. Selon lui, le maillage du dispositif sécuritaire a été réévalué pour faire face à toute autre incursion. A ce point de presse, le ministre a de même présenté ses condoléances à la population endeuillée.

 

En début de la semaine, des hommes armés ont fait incursion dans plusieurs villages du département de la Nya-Pendé tuant une trentaine de personnes, selon les sources locales. Le mobile de leur acte n’est pas officiellement avoué.

 

Leur acte a provoqué l’indignation des Tchadiens. Les ressortissants de la localité avaient même condamné le silence du gouvernement et demandé que justice soit être faite.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

1739 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire