Le conseil d’avocat du journal SALAM info lors d’une sortie médiatique ce 05 décembre, entend attaquer en justice la  décision de la HAMA suspendant le journal de ses activités ainsi que de son promoteur de la fonction du Journaliste. Cette décision selon le conseil  « ne  résistera jamais à la rigueur du droit ».

D’un ton ferme et rassurant, le conseil d’avocat du Journal SALAM info  et de Martin Inoua Doulguet promoteur du journal, a souligné que la décision suspendant le journal est irrésistible devant la loi.

Déjà, les  raisons avancées par la Haute Autorité des médias et  de l’audiovisuel (HAMA) ayant conduit à la suspension de cet organe presse samedi dernier sont infondées estime l’un des avocats  Maître Ndilyam Alain. « Pour la HAMA, le journal SALAM info a obtenu son récépissé de  déclaration au près du tribunal de grande instance  à Bongor et ne peut pas paraître à Ndjamena », Explique maître Ndilyam qui ajoute que  «  la HAMA ignore plutôt la loi 17 qui  régissait la profession du journalisme au Tchad en son temps. Cette loi permet à ce qu’un organe de presse puisse transférer son siège d’une localité à une autre. A charge pour lui d’en tenir informé le procureur de la République de l’ancien siège, le procureur du nouveau siège  ainsi que  le H.C.C  à l’époque. C’est ce qui a été fait pour que Salam info puisse venir à Ndjamena et continuer par paraître »

Les avocats du Journal SALAM Info comptent saisir les juridictions compétentes dans cette affaire puisque selon eux, la HAMA cherche simplement à « se débarrasser du journal SALAM Info »

Il faut noter  que dans un éditorial audio-visuel, le Journal SALAM Info a critiqué sans langue de bois la HAMA qui ferme les yeux sur les manquements de la presse publique mais a plutôt les yeux des gendarmes derrière la presse privée. Chose que les médias privées dénoncent rarement par peur d’être soumis aux sanctions.

Tchadanthropus-tribune

3127 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire