L’Union des Journalistes Tchadiens (UJT) et l’Association des Médias en Ligne  du Tchad (AMET) dans un communiqué rendu publique ce 09 février, informent l’opinion publique nationale et internationale que le journaliste  Djimet Wiché , secrétaire général adjoint de l’UJT, Vice-président de l’AMET et journaliste à l’ATPE,  fait l’objet d’un harcèlement  ‘’depuis plus de trois semaines par des inconnus qui le prennent en filature dans tous ses déplacements à travers la ville de N’Djaména’’. « Ces individus sont, parfois, dans des véhicules banalisés ou encore à bord des engins à deux (2) roues pour des raisons que l’on ignore jusqu’à présent », indique  le communiqué.

Malgré les nombreuses démarches entreprises par le bureau de l’UJT auprès des autorités en charge de la sécurité publique dès les premières alertes, la situation reste préoccupante  plongeant les deux organisations faitières et la victime  dans une psychose permanente.

L’UJT et l’AMET demandent qu’une procédure judiciaire soit engagée afin que le confrère Djimet Wiché puisse faire prévaloir ses droits de défense au cas où il lui est reproché un fait.

Par ailleurs ils  demandent l’intervention personnelle du Président de Transition pour permettre au journaliste  Djimet Wiché de  retrouver sa quiétude et vaquer pleinement à ses activités.

Le Tchadanthropus-tribune

634 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire