Nous pleurons nos martyrs , voilà 12 ans 2 février 2008 /2 février 2020 où êtes vous cher Ibni Oumar Mahamat Saleh ?

Maître Joseph Behidi ,
Capitaine Laokin Bardé Frison,
Mamadou Bissau,
Goukouni Guet,
Dr. Mahamat Boukhary,
Commandant Abakar Adjar,
Colonel Kaffine chadallah,
Colonel Moïse Kété,
Colonel Abbas KOTY YACOUB ,
Adoum Acyl ,
Annour Idriss Haggar,
Abakar Idriss Haggar,
Bakhit mahamat Haggar,
Hamid abderahmane Haggar,
Bichara Digui Arou,
Commandant Yacoub aldaris Ibrahim, Colonel Mahamat Fadil,
Issa Gourane ,
Capitaine Wileda Nourri,
Colonel Moussa Bachar Houno,
Djidy HisseinMi,
Yahya Bardi,
Dr. Gueti Mahamat,
Youssouf Togoïmi,
Abakar Selgué,
Chef canton Fadoul BARCHAM
Abakar Gaoui ,
Mme Dochi Koreïdo,
Mme Gani Nassour Betchi,
Pr Aberahman ISSA
Abachou .
la liste n’est pas exhaustive.

Au titre des massacres de masse:

Guera en 1991 ;
Boudouloum et Goré en 1992;
Gniguilim et Chokoyane) en 1993;
Manifestation des ressortissants du Ouaddai à Ndjaména 1993;
2 et 3 février 2008;
Le Tchad est en deuil en cette journée de martyrs.
Oublier ces martyrs serait un double crime.
Ô mon pays que Dieu te prenne en garde.
Ta liberté naîtra de ton courage.
A cœur vaillant rien d’impossible.
Constants et fidèles à nos engagements vaille que vaille la lutte continue.

Assileck Abakar

Tchadanthropus-tribune

1115 Vues

  • Pardonner mais pas oublier!!!!!
    Comme on le dit, ” tot ou tard le jour va se lever”
    Mes frere, nous devons arreter les discriminations sous quelques formes que ce soient pour reconstruire la Nation Tchadienne sinon, encore quelques années ce sera la flagellation…

    Commentaire par vainto le 3 février 2020 à 13 h 25 min