Feu Abderahim Akacha a été honoré par ses pairs. L’ex-directeur de l’office du baccalauréat puis directeur des examens et concours du supérieur au Tchad a été immortalisé par ses pairs et compagnons de l’enseignement à N’Djamena. Cet homme humble et très patriote a dirigé sans complaisance et avec intégrité pendant 40 ans ce département, vouant des sacrifices à plusieurs générations de nos compatriotes.

Feu Abderahim Akacha est né vers 1953 à Amtiman dans le Salamat. Ayant eu son bac en 1970, il s’est orienté vers l’enseignement après ses études supérieures en étant professeur de mathématiques et analyse financière à l’université de N’Djamena.

Il faut noter que cet homme a vu défiler plusieurs compatriotes devenus cadres d’état, ministres et autres techniciens. Notre pays dans l’ingratitude des faits n’a pas su lui rendre un hommage dû à son rang après son décès de suite de maladie.

Pour tous les efforts fournis, ses compères du département de baccalauréat ont jugé utile d’immortaliser son nom sur la grande salle de l’ONECS. Le professeur Makaye Hassan Taisso, PCA de l’ONECS affirme « Nous n’allons jamais oublier Abderahim Akacha, il restera dans nos cœurs ».

Aux grands hommes, la patrie doit être reconnaissante.

Tchadanthropus-tribune

1618 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire