Les journées de promotion du secteur minier, organisées par la Société nationale d’exploitation minière et de contrôle (Sonemic) sont ouvertes ce 26 mai à N’Djaména. C’est le président de transition, Mahamat Idriss Deby Itno qui a officié la cérémonie d’ouverture.

 

Ces journées de promotion du secteur minier sont placées sous le thème :  »Sonemic, premier levier ». Elles visent à valoriser les richesses et potentialités du Tchad, à travers des forums, débats et expositions.

Selon le directeur général de la Sonemic, Abdelkerim Mahamat Charfadine, face aux différentes crises mondiales, le Tchad doit s’appuyer sur le secteur minier. « Ce secteur doit être une source de devise pour notre pays. Les efforts sont consentis pour les activités du secteur minier. Les présentes journées sont le fruit de la synergie d’actions et traduisent la démarche de parachever les instructions données sur ce secteur porteur d’avenir. La refondation du Tchad repose sur ces journées. On doit miser sur le secteur minier car le Tchad est un scandale géologique« , a t-il souligné.

Pour le ministre des Mines et de la géologie, Abdelkarim Mahamat Abdelkerim, le Tchad est potentiellement riche en termes de ressources minérales et particulièrement l’or et les métaux tels que le cuivre, le plomb, le zinc, le chrome, le nickel, l’etain, le wolfram, le tantale, l’argent, l’uranium, le manganèse…  »L’exploitation artisanale de l’or est dominante sur l’ensemble du territoire, grâce à la clairvoyance des autorités. Le secteur minier est en train d’être redynamisé pour une croissance économique durable », a-t-il martelé. Il rajoute que le Tchad dans son ensemble a vécu plusieurs phénomènes liés à la « ruée vers l’or » notamment dans les localités de Misky en 2013, Kouri Bougoudi en 2017, au Tibesti, Tchaga au Batha en 2015, et dernièrement en 2021 à Haraze dans la Province du Salamat.  »Durant ces 3 jours, le secteur minier sera présenté avec ses opportunités d’affaires par des éminents orateurs mais aussi ses défis qui subsistent à travers différentes thématiques », a t-il souligné.

Officiant l’ouverture, le président de transition, Mahamat Idriss Deby Itno, a souligné que ce secteur est vital pour le pays.  »L’avenir de l’industrie minière se repose au Tchad. La mise en œuvre des stratégies nous permettra d’en profiter à long terme. Je réaffirme mon engagement en faveur du secteur minier dans tous ses aspects « , a t-il déclaré.

Il poursuit que l’autorité de l’État a été restaurée dans les zones orifaires et que le gouvernement du Tchad créera 4 usines d’exploitation de l’or, allant de 300 à 1 000 tonnes par jour.  »On doit renforcer les capacités locales à travers les formations professionnelles et favoriser la création de l’emploi car le Tchad est riche et béni. Nos ressources minières ne sont pas à ignorer. Nous devons investir dans la formation et l’éducation de nos jeunes dans le secteur minier. Si le secteur minier est exploité de manière transparente, il n’y aura plus de chômage au Tchad. Les efforts seront accentués sur la question sécuritaire dans les zones orifaires’‘, a t-il conclu.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec N’Djam post

1704 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire