De sources dignes de foi, le nouveau ministre de la Communication Chérif Mahamat Zène avait convoqué il y a 48 heures une assemblée ouverte aux cadres et employés de département de la communication dans les nouveaux locaux.

Pour la 1ère fois, depuis fort longtemps, un ministre a réuni l’ensemble du personnel et les responsables du domaine pour que chacun dise et vide son sac.

Cette œuvre bénéfique initiée par Chérif Mahamat Zène a permis aux employés et agents techniques de vider leur sac et dire clairement ce qui mine les départements de l’information. Tous les volets ont été évoqués sans tabou… Détournements, corruption, marchandage, népotisme, clientélisme, il faut avouer que l’héritage malsain de l’ancien ministre Oumar Yaya Hissein est colossal.

Chérif Mahamat Zène explique clairement qu’il n’est pas du domaine, mais sa présence parmi eux est pour permettre de régler tous les problèmes afin que le domaine de l’information au Tchad retrouve ses lettres de noblesse.

Le ministre de la Communication a largement le choix, lui qui est connu d’un certain pragmatisme, de faire appel aux vrais cadres compétents et laissés pour compte, à l’expérience de plusieurs autres négligés par humeur, alors que notre pays recèle des cadres techniques compétents.

La radio et télévision nationale a grandement besoin de toilettages, de nouvelles émissions, de sujets attrayants, un programme loin des cultes de personnalités entretenus du matin au soir par ceux qui dirigent actuellement nos régies d’information. Bravo au ministre Chérif Mahamat Zène pour cette initiative, et encourageons-le à s’investir pour le bonheur des Tchadiens.

Une autre réunion semblable sera tenue ces jours-ci, gageons de penser qu’elle aura le même écho que la précédente.

Tchadanthropus-tribune

2021 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article