De sources concordantes, le directeur des actualités à la télé-Tchad a été suspendu de ses fonctions par Doubaye Kleutouin DG de l’ONAMA, pour avoir diffuser sur les antennes de la télévision nationale, un rassemblement du Parti socialiste sans frontière de Yaya Dilo.

Comment le ministre de la Communication, lui-même issue du domaine et qui connaît très bien les arcanes de ce métier a laissé faire ça ? Il ne peut pas dire qu’il n’est pas au courant de la décision bien qu’il soit absent du Tchad au moment des faits.

En général, toute prise de décision est soumise au ministre avant exécution.

Comment comprendre cette attitude venant d’un homme qui s’est érigé il n’y a pas longtemps contre la dictature, ceux qui bannissent la libre expression, et la liberté ? Le ministre Abderaman Koulamallah est-il tombé sur la tête ?

Quoi de plus ordinaire que la télévision publique, payée avec l’argent des contribuables n’aille diffuser un rassemblement de l’opposition ? La loi donne obligation aux médias d’État de diffuser les activités de l’opposition. La démocratie l’exige et le recommande. Il faut sortir des vieilles méthodes de la dictature.

Le directeur des actualités Souleyman Djabo ne doit pas payer pour quelque chose de normal. Doubaye Kleutouin devrait s’en souvenir.

Tchadanthropus-tribune

969 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire