De sources dignes de foi, le ministre de la Sécurité Abba Ali Saleh accompagné du CEMGA (Chef d’état-major général des armées), du DGRM/A (directeur général des renseignements militaires adjoint, et du nouveau gouverneur du Tibesti, se sont envolés aujourd’hui après un départ raté hier vers Ounianga Kébir.

Le contact établi depuis 3 semaines avec un groupe demercenaires à sa tête Dady Allafouzaa fini par aboutir. Mercenaires ? Parce qu’au sein de ce groupe il y a des individus qui avaient combattu avec les diverses brigades au sud de la Libye, y compris avec les forces du général libyen Khalifa Haftar. Mercenaires encore, parce que ce groupe présentement à Ounianga n’a jamais fait partie d’un groupe de mouvement armé (UFDD ou encore Abakar Tolli) comme murmuré aux oreilles d’Idriss Déby. Un simple coup de Communication à l’actif des démarcheurs qui ont initié cepseudo réconciliation.

La nouvelle rapportée à Idriss Déby affirmait qu’il y a 50 véhicules et plusieurs hommes dont les conditions de reddition demandaient des postes de responsabilité au sein de l’armée, de grade de généraux et des postes d’officiers militaires. Si les conditions sont réelles et à demi approuvées du côté gouvernement, le chiffre de 50 véhicules n’est pas vrai. Il s’agit juste de 10 véhicules (7 véhicules detransport de troupes et 3 escadrons). Et la totalité des hommes n’appartient àaucun mouvement, ni même Abakar Tolli cité en première intention.

En vérité on utiliserait la corde communautaire Borogates pour faire l’index, et c’est de cette façon qu’un certain Taher Oweya été accusé faussement comme étant un trésorier de cette communauté afin de récolter de l’argent pour Mr Abakar Tolli. Taher Owey fut débarqué de ses fonctions au ministère de la Sécurité pourtant il avait travaillé avec 5 ministres dans les précédents gouvernements d’Idriss Déby.

Selon nos informations recoupées, Dady Allafouza est un ancien transfuge pendant la rébelliontchadienne au Soudan. Il a rallié le régime Déby avant de ressortir encore vers une rébellion armée. Mais une fois sorti il s’est adonné à d’autres faits comme le mercenariat, le convoi des véhicules au désert. Dernièrement les mouvements armés qu’il voulait intégrerlui dirent leurs soupçons d’être en contact permanent avec le régime Déby. On a voulu le faire jurer sur le Coran, et Dady Allafouza aurait fui vers le Tchad.

La chaise à musique reprend ses droits comme pendant la rébellion au Darfour en 2007/2008. Un cas de figure devenu un motif d’enrichissementet de promotion individuelle pour beaucoup personne ne sachant pas poser leproblème tchadien sur l’échiquier national. Le même cas de figure qui permet de tromper assez souvent Idriss Déby sensible aux manèges et prendre des commissions au passage par les démarcheurs concernés.

Rien, rien ne peut se faire et amorcer un dialogue sans une conférence inclusive pouvant permettre aux fils du pays de pouvoir ensemble régler les vrais problèmes et jeter les bases d’une république vers l’essor du notre pays. Le reste n’est que commerce du genre humain.

Tchadanthropus-tribune

3254 Vues

  • https://www.youtube.com/watch?v=q0X0S2kGNlY

    «DOCUMENTAIRE CHOC SUR LE RWANDA & LE TCHAD»

    Commentaire par Patriote le 9 décembre 2018 à 0 h 19 min
  • Le criminel régime qui confisque le pouvoir du Peuple tchadien par la force brute est désespérément à la recherche active du personnel militaire pour le sacrifier comme chair à canon ! Et ainsi continuer à opprimer le Peuple tchadien.

    C’est une mesquine tentative de négocier le soutien et la protection du régime par des moyens financiers. L’intégrité d’aucun Soldats de la République n’est négociable ni l’achat d’aucune conscience au sein de l’Institution Militaire.

    Vaine tentative, aucun ordre ne sera respecté, aucune instruction ne sera respectée !
    Les valeureux Soldats sont au Service du Peuple tchadien. La conséquence sera sans doute une surprise stupéfaction !

    Ci-dessous la tentative désespérée :
    https://www.alwihdainfo.com/Tchad-le-ministere-de-la-defense-veut-recruter-2521-agents_a69053.html
    «Le gouvernement va autoriser à compter du 1er janvier 2019 un recrutement à titre exceptionnel de 2966 agents. Au total, 2521 agents devraient être recrutés au ministère en charge de la Défense nationale, soit 85% de l’effectif.
    445 agents (officiers et sous-officiers) vont être recrutés au ministère en charge de la sécurité publique pour le compte de la Garde Nationale et Nomade du Tchad, à compter du 1er janvier 2019.»

    Commentaire par LE PEUPLE TCHADIEN le 9 décembre 2018 à 20 h 56 min