Le DRH (direction des ressources humaines) ou la pandémie du ministère des Affaires étrangères !

D’après une correspondance envoyée à la rédaction, la création de cette direction de ressources humaines qui s’occupe des finances et du matériel est créée pour remplacer le DAFM (Direction des ressources humaines et du matériel) et dont les fonctionnaires devraient être nommés par le ministère des Finances et du Budget.

Cependant avec la nouvelle règlementation, le DRH est choisi et nommé parmi les fonctionnaires du ministère où il exerce.

De même, le DRH du ministère des Affaires étrangères doit être nommé par le ministre et répond à la hiérarchie du Ministère, alors que pour l’actuel DRH ce n’est pas le cas, il vient malheureusement d’ailleurs.

Il serait le protégé du neveu du président maréchal dictateur de la république Mr ABBAS TOLLY, pour lequel il doit obédience et soumission, et que ce serait ce dernier l’aurait proposé au ministre sortant (Chérif Mahamat Zène) qui l’avait nommé.

En effet, le DRH actuel a exercé précédemment comme S.A.F à la présidence où il s’était illustré par des pratiques de détournements de deniers publics à hauteur d’un milliard de FCFA. Le constat fait sur ses biens dénombre 10 maisons à son actif, et plusieurs actions dans des sociétés).

Puis, une fois nommé il a mis en place avec la DG sortante un système efficace consistant à prélever plus de 20 % sur les premières mises d’équipement et les frais de transport pour les diplomates nouvellement affectés. Tout cela se passe avec la complicité de quelques agents du ministère des Finances et du Budget. Imaginez selon nos décomptes cette affaire leur a rapporté de centaines de millions !

Outre cela, faut-il aussi rappeler qu’au service des finances et du matériel du dit ministère, ils soutirent 15% pour toute transaction avec les fournisseurs et pour lesquels en principe, ils ne devraient rien exiger étant entendu qu’ils remplissent une mission de service public.

Cependant pour l’acquisition des billets d’avion pour les diplomates, ils ont créé avec la DG sortante plusieurs agences de voyages fictives dont le rôle consiste à surfacturer les billets d’avion et cela leur a rapporté plusieurs millions de nos francs !

Par ailleurs, nous tenons à informer l’actuelle équipe et surtout le DG de ne pas tomber dans le filet de ce faussaire qui a clamé haut et fort que l’actuel DG est dans sa poche et qu’il a les mains libres d’agir comme bon lui semble !

En somme, le DRH du ministère des Affaires étrangères ne représente qu’une entrave pour toute relance de la diplomatie tchadienne et il a laissé entendre qu’il œuvrera pour le retour de l’ancienne équipe dans six (6) mois dont il est l’informateur par excellence !

Correspondance particulière

Source : Un membre influent du syndicat

Tchadanthropus-tribune

944 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article