Il est inconcevable de suspendre l’activité économique de toute une ville parce qu’un chef de l’État arrive en visite dans une ville.

Depuis jeudi dernier, alors qu’Idriss Déby se trouve à Bongor pour l’inauguration du pont Bongor-Yagoua financé par la BAD (Banque africaine de développement), les nervis du MPS avec les autorités dévouées à ce parti de malheur, ont de manière manu militari interdit toute activité économique dans la ville de Moundou. Depuis hier, le marché est complètement fermé sous peine d’amendes à tout commerçant qui ouvre sa boutique.

Comment le simple fait qu’un président visite une ville, on suspend toute la population aux restrictions de leurs activités ?

Pourquoi et pour quelle raison encore restreindre pendant des jours l’activité économique de la ville ?

Idriss Déby est-il conscient de ces démarches ou c’est les faits des nervis du MPS plus royalistes que le roi ?

Ailleurs, quand un président visite une ville où un endroit, les services de sécurité encadrent l’endroit de la visite et organisent le séjour, mais n’interdisent pas à la population de circuler et de vaquer à ses occupations.

Le régime du MPS démontre chaque jour le caractère anachronique de la dictature et il sévit sur les Tchadiens de la manière la plus atroce.

Qu’on cesse de chanter nuit et jour qu’il y a une démocratie dans ce pays. Tout est chimère et illusion. Pauvre Tchad devenu pays des griots et autres manges poubelles.

Tchadanthropus-tribune

1042 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article