Elle est la meilleure artiste féminine d’Afrique Centrale au KORA-All Africa Music Awards 2012 d’Abidjan

 

Comme en 2007, les Tchadiens se sont réveillés avec une bonne nouvelle en cette matinée du 31 décembre 2012. La panthère douce du Tchad Mounira Mitchala été élue meilleure artiste féminine d’Afrique Centrale en devançant la chanteuse camerounaise Lady Ponce avec laquelle elle était en lisse. «On s’inquiétait par rapport au vote. Merci, elle nous ramène un prix, c’est une fierté pour tout le pays. C’est aussi un cadeau de fin d’année pour les Tchadiens», lance très joyeux, un fan quelques heures après la proclamation des résultats.

 

 
© abidjandirect.net 
La panthère douce du Tchad Mounira Mitchala est la meilleure

Dans les rues de la capitale et les autres coins chauds de N’Djaména, cette victoire de la panthère douce alimente les débats. «Nous avions mobilisé la population à voter pour elle. Le Gouvernement s’est mobilisé en soutenant Mounira lorsqu’elle a été reçue par le Premier Ministre. Les fans de N’Djaména et ceux de la Côte d’Ivoire ont manifesté leur solidarité en vers elle. Nous sommes heureux de cette victoire et c’est l’occasion de dire bravo à Mounira et tous les artistes qui ne cessent de porter haut le flambeau du Tchad», confie Khayar Oumar Defallah, ministre de la Culture à la presse.

Pour réserver un accueil de taille à la panthère douce, le Ministère de la Culture organise une cérémonie à l’aéroport international Hassan Djamouss de N’Djaména ce 31 décembre dès 18h. Les autorités, les parents, les amis et connaissances, les artistes se mobilisent pour donner un cachet particulier à ce retour. A N’Djaména, chacun tient à souligner que cette récompense est due à son travail mais surtout à sa persévérance dans toutes ses activités. Juriste de formation, Mounira est une passionnée de chant et ne cesse de se battre pour porter haut le flambeau de la culture tchadienne hors des frontières. Aujourd’hui, elle reste non seulement un modèle pour la jeunesse tchadienne, mais une référence. 

Par Edouard Takadji
193 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article